Tuesday, 29 September 2009

Bonjour bonjour bonjour

Coustellet At the Sunday market in Coustellet last week there was a lady selling organic grapes and vegetables as well as free range eggs. At the back of her truck she also had this fantastic display of pumpkins with Bonjour (good morning) engraved on them. When I asked permission to take a photo, the lady said she'd had so many taken that day she would now charge one or two euros for that - and she was only half joking. Chatting to her for a while, I learned that pumpkins, in their many varieties, are her passion and her pride. She explained that for these she does the engraving when the pumpkins are young and they develop a permanent scar. When I finally asked to buy a pumpkin or two, her first reaction was "you can't have the bigger ones!" but she agreed to part from the two smallest ones. Guess who was happy? I gave one to a good friend and kept the other. So the small one you see in the foreground here now sits on a shelf in my kitchen and I love being greeted by its friendly "bonjour" every day !

Au marché du dimanche à Coustellet la semaine dernière, il y avait une dame qui vendait du raisin, des légumes bio et des oeufs fermiers. Sur le camion derrière son étal, ce superbe étalage de potirons accueillait les passants : bonjour bonjour bonjour ! Quand j'ai demandé à prendre des photos, la dame m'a répondu d'un ton bourru qu'on en avait tant pris déjà que maintenant elle allait faire payer 1 ou 2 euros la photo, et elle ne semblait pas plaisanter. En lui faisant un brin de causette j'ai appris que les courges dans toutes leurs variétés étaient sa passion et sa fierté. Elle m'a expliqué qu'elle avait gravé celles-là quand elles étaient jeunes, ce qui leur avait fait développer une épaisse et permanente cicatrice. Quand ensuite je lui ai demandé si elle accepterait de m'en vendre une ou deux, elle s'est exclamée qu'elle refusait de se séparer des gros potirons mais a consenti à me vendre les deux plus petits. Devinez qui est repartie ravie ? J'en ai donné un à une amie et j'ai gardé l'autre. Celui que vous voyez ici au premier plan se trouve maintenant sur une étagère dans ma cuisine et j'adore le joyeux bonjour qu'il m'adresse tous les matins !

Monday, 28 September 2009

French chic

Rue Saint Agricol
Saturday afternoon, two young couples meet in rue Saint Agricol. Did I ever mention before how upmarket the city of Avignon is? If you visit, make sure you bring formal wear. French chic is all in the fine details : notice how the husband's pink tie matches his wife's pink dress?

Samedi après-midi, deux jeunes couples se rencontrent rue Saint Agricol. Vous ai-je déja dit qu'Avignon était une ville chic ? Pour vous y rendre, n'oubliez pas votre tenue de soirée. L'élégance française tient dans les détails : remarquez la cravate rose du mari assortie à la robe rose de sa femme.
All right, they were guests at a wedding. The hat was a sure giveaway :-)))
The red Alfa Romeo in the background was the bride and groom's.

Bon d'accord, c'était pour un mariage : le chapeau en était le signe infaillible :-)
L'Alfa Romeo rouge en arrière plan était celle des mariés.

Sunday, 27 September 2009

Le chateau de Gordes

My photos yesterday were taken from inside the castle of Gordes, a medieval village some 30 kilometres to the east of Avignon; the first through an uneven glass window, the second through a very dusty one! The castle dominates the hill top village built on a steep slope and has commanding views of the valley below. Of the original castle built in 1031, just a few stones remain: the fortress went through several additions and amendments in the 12th and 14th centuries as well as during the Renaissance in the 16th century.

Mes photos d'hier ont été prises depuis l'intérieur du chateau de Gordes, un village médiéval situé à environ 30 kilomètres à l'est d'Avignon ; la première à travers une fenêtre au verre déformé, la deuxième à travers une vitre très sale...
Voici le château vu de l'extérieur. Du château d'origine bâti vers 1031 il ne reste guère que quelques pierres. Le bâtiment fut puissamment fortifié au XIIe puis au XIVe siècles. Enfin au 16e siècle, les seigneurs de Simiane construisirent un nouveau château, édifice quadrilatéral de style Renaissance avec une tour aux deux angles nord, couronnées de terrasses et dominant le village et toute la plaine de Gordes.
In the days when the chateau was used as the village's town hall, this used to be the wedding room. For those of you who wouldn't know, in France you are not allowed to get married wherever you please, on a beach or in your garden. The official ceremony must take place in the town hall of the city where the bride lives, and be performed by the mayor or one of its assistants. The reception and party are then held somewhere else. No scope for creativity but when you're lucky enough to have such a lovely setting for a wedding, who would want to go anywhere else?

A l'époque où le chateau de Gordes servait de mairie, cette pièce était la salle des mariages. En Amérique et dans les pays anglo-saxons, on peut se marier n'importe où, dans son jardin ou sur une plage, du moment qu'on loue les services d'un "marriage celebrant" accrédité. En France on n'a pas le choix du site mais quand on a la chance d'avoir un lieu comme celui-là, difficile d'imaginer mieux, non ?
The chateau of Gordes is now an arts museum exhibiting the works of Belgian contemporary artist Pol Mara (1920-1998). After taking interest in neo-expressionism and then abstract painting in the 50's Pol Mara moved towards pop art in the sixties, introducing elements of photography in his works. A member of the Belgian avant-garde, he made several al fresco paintings for the Bruxelles metro and won numerous awards among which the Tokyo Biennale in 1967.

Le chateau de Gordes est maintenant un musée d'art moderne où sont exposés les oeuvres de Pol Mara, artiste belge contemporain (1920-1998). Né à Anvers, Pol Mara s'est d'abord orienté vers la peinture surréaliste et néo-expressioniste avant un période abstraite dans les années cinquante. Il délaisse ensuite l'abstraction lyrique pour introduire des éléments photographiques dans ses réalisations, se tournant résolument vers le pop'art dans les années soixante. Lauréat de nombreux prix dont celui de la Biennale de Tokyo en 1967, il a réalisé entre autres des fresques murales pour le métro bruxellois en 1974.

Saturday, 26 September 2009

Blurred vision

Gordes
What's a good photo? Are blur and distortions allowed? These images are completely natural, no post processing at all. Click on them to enlarge them and you'll see how weird they are. I like them just the way they are. Do you?
And then a quizz: we are here inside a castle located east of Avignon - can you guess in which village? - my clever readers quickly identified the village : it is GORDES.

Qu'est-ce qu'une bonne photo ? Peut-on accepter le flou et les distortions ? Celles-ci sont naturelles : aucun traitement après récolte ! Cliquez dessus pour les agrandir et vous verrez comme elles sont bizarres. Moi je les aime telles quelles. Et vous ?
Et maintenant une devinette : On est ici dans un château situé à l'est d'Avignon - dans quel village à votre avis ? - mes sagaces lecteurs ont rapidement trouvé : il s'agit de GORDES.

Thursday, 24 September 2009

More autum fruit

A display of our regional autumn fruit: melon, figs, peaches, apples, pears and lots of little plums that grow semi-wild in the hedges between the fields. Naturally multicolored, these plums can go from yellow or red to a deep violet, all growing on the same tree. They make a wonderful jam.

Un étalage de nos fruits d'automne : melon, figues, pêches, pommes, poires... et ces toutes petites prunes qui poussent semi-sauvages dans les haies qui séparent les champs. Naturellement multicolores, elles peuvent sur un même arbre aller du jaune au rouge et jusqu'au violine profond. Elles font d'excellentes confitures.Jam under way in my kitchen.
Dans ma cuisine j'ai sorti la bassine en cuivre.

Figs are my sweet passion.
Les figues sont ma douce passion.

Tuesday, 22 September 2009

Flying grapes

Harvest season in all its glory or when the divine grappa carries us away...

Les vendanges dans toute leur gloire ou quand la dive grappe nous transporte...

Monday, 21 September 2009

Hiking in the Luberon

Luberon

Late afternoon on Saturday I did a short but wonderful hike in the Luberon. As sunset neared the white cliffs took a spectacular golden hue and the dark clouds added a dramatic effect. I mentioned the Luberon hills several times on this blog before - they were clearly visible in the background of my grape picking photos of September 5th (Les vendanges).

Samedi en fin de journée j'ai fait une magnifique petite randonnée dans le Luberon. A l'approche du coucher de soleil, les falaises de calcaire blanches prenaient des tons dorés tandis que les nuages sombres ajoutaient un effet un peu dramatique. J'ai déja mentionné le massif du Luberon plusieurs fois sur ce blog - on le voyait très bien en toile de fond de mes images de vendanges du 5 septembre dernier.Hiking in the Luberon isn't done in the summer (it's too hot!) but is a fantastic mid-season activity. Here's yours truly photographed (with my camera) by one of my hiking companions.

Marcher dans le Luberon, c'est impossible l'été (il fait trop chaud !) mais c'est une merveilleuse activité de demi-saison. Me voilà photographiée ici (avec mon appareil) par l'un de mes compagnons de randonnée.

Friday, 18 September 2009

Update: Ali is back

Verger Urbain V
Do you remember my Nazca Lines post of March 7th? Well it's history now; the drawings disappeared over the theater festival period in July: large crowds walked through the garden, some outdoor performances took place there and the gravel returned to a regular even surface. But a few weeks ago news lines appeared. The artist is back! His name is Ali and my fellow blogger Michel Benoit met him. He took some wonderful photos of the artist at work, you must go and see them.
Of my own photos here, the top one shows the fantastic location of this public garden at the back of the Popes Palace while the bottom shot gives a better idea of the new design, quite different from the previous one. I just can't get over the idea that someone can come and rake the gravel in a public garden for no other purpose than to create designs that will please his eye and that of passers-by. Isn't it amazing?

Vous rappelez-vous mon billet intitulé Nazca lines du 7 mars dernier ? Eh bien c'est fini, les dessins ont disparu : pendant le festival d'Avignon la foule a piétiné les lieux, des spectacles en plein air y ont été donnés et les lignes dans le gravier se sont effacées. Mais il y a quelques semaines, de nouveaux dessins sont apparus. L'artiste est de retour. Il s'appelle Ali et mon confrère blogueur Michel Benoit l'a rencontré. Il faut aller aller voir ses merveilleuses photos de l'artiste au travail dans la nuit .
De mes propres photos ici, celle du haut montre la situation exceptionnelle du verger Urbain V au dos du palais des papes, celle du bas montre mieux les nouveaux dessins, très différents des précédents. Je suis toujours aussi épatée par l'idée que quelqu'un puisse de sa propre initiative venir ratisser le gravier d'un jardin public pour son plaisir et celui des passants. A partager...

Wednesday, 16 September 2009

Autumn on its way

Pont d'AvignonAutumn will only officially begin next week but as far as I'm concerned our first day of fall was yesterday : a day when the heat never really managed to take over, a day that ended in a soft drizzle that I can hear gurgling quietly down the drain pipe tonight as I type this.
Autumn is here, the light has changed: isn't it obvious from my photo ?

L'automne ne commencera officiellement que la semaine prochaine mais pour moi il a commencé hier : une journée où la chaleur n'a jamais vraiment réussi à percer, une journée qui s'est terminée en un petit crachin doux que j'entends gargouiller dans la gouttière ce soir alors que j'écris ceci. L'automne est là,
la lumière a changé : n'est-ce pas évident sur ma photo?

Monday, 14 September 2009

Roussillon ochres

RoussillonWith more photos here comes the answer to my quiz of September 10th: the village was Roussillon. Perched on a hilltop on the northern side of the Luberon range, this village (classified as one of France's most beautiful) owes its bright wall colours to the ochre quarries located nearby. It is said that the village boasts 17 different shades of ocher ranging from pale yellow to vivid orange or deep red with all manners of peach, banana, nutmeg or rose tones in between. A delight for a passionnate colorist like me.

Accompagnée de nouvelles images, voici la réponse à mon quiz du 10 septembre : le village était Roussillon. Perché sur une colline du flanc nord du massif du Luberon, ce village classé parmi les plus beaux de France doit ses couleurs vives aux carrières d'ocres qui l'entourent : il parait qu'on trouve sur ses façades pas moins de 17 tons différents d'ocre allant du jaune pâle au rouge sang de boeuf en passant par toutes les nuances de pêche, mandarine, rose, banane, cannelle ... Une merveille pour la coloriste passionnée que je suis.
Ochre is a natural pigment extracted from the earth. Just outside the village, the old quarry trail provides a dramatic scenery of red and orange cliffs against bright green pine trees and vivid blue skies - a real Van Gogh palette. The village itself hosts a large number of arts and crafts studios and galleries as well as some great restaurants. It isn't hard to fall in love with the place.

L'ocre est un pigment naturel extrait de la terre. Juste en dehors du village, l'ancien sentier des carrières d'ocre offre des paysages saisissants de contraste entre le rouge orangé des falaises, le vert vif des pins verts et le bleu lumineux du ciel -une vraie palette de Van Gogh ! Le village lui-même abrite un grand nombre d'ateliers d'artistes et de galeries d'art et de restaurants. Pas difficile de tomber amoureux d'un endroit pareil.

Above is the Mairie (town house) with its French and European flags and loads of white flowers flowing from the balcony. Below a village house with a date engraved above the door: 1698.
Learn more about the village of Roussillonby clicking here, there or there.

Ci-dessus, la mairie avec ses drapeaux français et européen et sa masse de fleurs blanches dégoulinant depuis le balcon. Ci-dessous une maison de village avec une date gravée au-dessus de la porte : 1698.
En savoir plus sur le village de Roussillon : cliquer ici ou .

Saturday, 12 September 2009

Son et lumière

Palais des PapesAn event not to be missed: a free light and sound show at the Popes Palace ! There will be four shows in total over this weekend and the next: Friday 11, Saturday 12th, Friday 18th & Saturday 19th September 2009. The first was last night and I attended of course! The night was a bit windy but otherwise quite balmy and large crowds turned up.

Un événement à ne pas rater : un spectacle son et lumière gratuit au Palais des Papes. Quatre représentations en tout, réparties sur ce week-end et le suivant : vendredi 11, samedi 12, vendredi 18 et samedi 19 septembre 2009. Le premier spectacle était hier soir, j'y étais bien sûr ! Un petit vent frais s'était levé mais la nuit est restée douce et la place était bondée. After the show some of the spectators enjoyed lingering on and chatting on the square. The event was in celebration of the 700th anniversary of the Popes presence in Avignon, hence the dates 1309-2009 you see on the wall. More information here (in French). The show starts at 9:30 pm and lasts for 25 minutes. If you have a chance to go, don't miss it. More (great) photos of the event on my friend Michel's blog.

Après le spectacle certains spectateurs ont eu plaisir à rester un peu bavarder sur la place du palais. Cet événement vient célébrer les 700 ans de l'arrivée des papes en Avignon, d'où les dates 1309-2009 inscrites en lumière sur la façade. Pour en savoir plus cliquer ici. Le spectacle commence à 21h30 et dure 25 minutes. Si vous avez une chance d'y aller, ne le ratez pas. Pour d'autres (superbes) photos de la soirée, voir le blog de mon confrère Michel Benoit.

Thursday, 10 September 2009

Where is this?

Roussillon
We're out of Avignon again today but I'm turning this post into a quiz. Secret paths, arches and passages, can you tell me in which village we are? I'm sure that many of you out there who've been to Provence will be able to tell. This very scenic village is a must see in the region.
Note to my local readers : if you're dying to tell, could you please give a clue rather than the straight answer ? Please let others have a go :-)

Nous quittons à nouveau Avignon aujourd'hui mais ce billet sera une devinette : Arches, voûtes et passages secrets, sauriez-vous me dire dans quel village nous sommes ? Je suis sûre que beaucoup de visiteurs étrangers amoureux de la Provence ont visité ce village de charme et le reconnaîtront. Quant à mes lecteurs locaux à qui la réponse brûle déjà la langue, soyez gentils, laissez les autres chercher un peu, donnez des indices plutôt que la réponse directe !

The answer was Roussillon, hilltop village perched in the Luberon hills.
La réponse était Roussillon, village perché du massif du Luberon.

Tuesday, 8 September 2009

Two shows I missed

Rue ThiersAbove is an ad I found this week on a billboard just round the corner in Avignon : "1st national championship of silly challenges". The date was 6th of September, I just missed it. What on earth can this championship be? I did a Google search and found out that Christmas tree throwing, Synchronised swimming without water and Kayaking on furniture (see photo) are just a few of the challenges involved. And some people train every day after work for these challenges, and meet at the weekend for championships!
Except - this is actually a performance. This "gym theater show" aims to be both a humorous exercise in nonsense and a parody of our competitive nature and our attitude towards sports. Looks like fun ? Yes, I think I would have enjoyed the show. Can you think of other silly challenges to add to the list? I'll start : sword fight using matchsticks, sailing race between two USB ports, artichoke throwing competition... except the latter truly exists - in Brittany! See a full report about it on my friend Owen's blog Magic Lantern Show (do click on the link, his blog is all in English and it's a fun read!)

Ci-dessus, une affiche trouvée collée sur une palissade de chantier au coin de chez moi : 1er Championnat du Monde de N'importe quoi. C'était le 6 septembre à Morières les Avignon, zut je l'ai raté. Mais qu'est-ce que ça peut bien être ? Je fais une recherche Google et je découvre que le championnat de n'importe quoi inclut des disciplines telles que le lancer de sapin de Noël, la natation synchronisée sans eau ou la descente en kayak sur mobilier (voir photo)... J'adore ! J'apprends aussi que partout en France, des amateurs passionnés de n'importe quoi s'entraînent le soir après le travail et se retrouvent le week-end pour des compétitions. C'est passionnant ? Oui... et c'est un spectacle monté par la compagnie 26 000 couverts. "Interrogation ludique et iconoclaste sur la perte des valeurs dans la société, cette compétition caméléon questionne la notion de norme, érige l'absurde au rang de compétition sportive et invente des règles au non-sens" disent les critiques. L'idée me plait assez, et vous ? Auriez-vous des idées de nouveaux challenges à ajouter à la liste ? Pour commencer je propose : l'escrime avec des allumettes, une régate entre deux ports USB et un concours de lancer d'artichauts - sauf que ce dernier existe vraiment, en Bretagne : allez voir ça sur le blog Magic Lantern Show de mon ami Owen, c'est épatant !Next to the first poster, one of the last remaining traces of the Avignon theatre festival : an ad for a show called "Man/woman user guide". It shows cross sections of the male and female brains where you can see that while the male brain seems mainly occupied by sex, the far more complex female brain includes interests in handbag/shoe coordination, gossip, fashion, lengthy telephone calls etc. You can click on the photo to enlarge it (sorry for those of you who can't read French, I can't translate it all). Does that type of humor make you laugh?

Juste à côté, une des dernières traces du festival d'Avignon : une vieille affiche pour le spectacle "Hommes Femmes, mode d'emploi." avec en coupe, les cerveaux masculin et féminin. Chez l'homme, le sexe sexe sexe occupe la plus grande place. Chez la femme, les zones sont bien plus variées : soldes, bavardage anodin, coordination chaussures et sac à main... Ca vous fait rire, ce genre d'humour ? Cliquez sur la photo pour l'agrandir et lire tous les détails.

Monday, 7 September 2009

Tournesols

CoustelletImages from yesterday's Sunday farmers market at Coustellet, some 20 kilometres east of Avignon. Sunflowers make for colourful bunches ! They're called tournesols in French, which litterally translates as "turn-sun" - you get the meaning.

Prises hier, des images du marché paysan de Coustellet à environ 20 km à l'est d'Avignon. Les tournesols font des bouquets bien colorés !
In the country, most sunflowers look like those above : head down, drying up and turning to seed. However this week I found the field below where the flowers were just coming out. How come so late in season ? Perhaps precisely because they are grown for the flower rather than for the oil ?

Dans la campagne, la plupart des tournesols ressemblent à ceux de ma photo ci-dessus : se fanant tête baissée et tournant en graine. Mais j'ai trouvé cette semaine le champ ci-dessous où les fleurs étaient à peine en train de sortir. Ca me semble très en retard - mais peut-être ces tournesols sont-ils précisément cultivés pour les fleurs et non pour leur huile ?

Saturday, 5 September 2009

Les vendanges

Near Coustellet
It's that time of the year again: 'les vendanges', the wine picking season. It started on 31st August this year, which is quite early. This gentleman was kind enough to speak to me for a few minutes after I took his picture : he said these grapes would be taken to the Luberon wine coop where they would be used to make Rosé wine. Since the specific fermentation process for Rosé requires that the grapes be picked in cool temperatures, his working day started at 2:30 am (yes, in the middle of the night!). At 9:00 am his shift was almost over. He also said that he had three weeks of "vendanges" ahead of him, following a 3-week long season of potato-picking : pretty harrassing I'd say! He also explained that on his father's farm, where he works, they also have cherry tree orchards and a rather large patch of onions. Here you are, a slice of life on a farm in Provence.

Un tracteur dans les vignes, de quoi s'agit-il ? Des vendanges bien sûr, qui ont commencé le 31 août, assez tôt cette année. Ce charmant jeune homme a eu la gentillesse d'échanger quelques mots avec moi entre deux photos. Il m'a expliqué que ce raisin irait à la coopérative des vignerons du Luberon pour faire du rosé. Le processus particulier de fermentation du rosé requiert que les grains soient frais et donc la récolte se fait de nuit. Sa journée avait commencé à 2h30 du matin et était sur le point de s'achever (il était 9h du matin). Les vendanges vont durer environ trois semaines et elles suivent une intense quinzaine de jours de ramassage des pommes de terre : le rythme doit être épuisant ! Il m'a aussi dit que sur la ferme de son père, où il travaille, il y a aussi des cerisiers et un grand champ d'oignons. Voilà, c'était une petite tranche de vie agricole provençale.
The machine pulled by the tractor shakes and brushes the vine, which causes the grapes to fall. Once the container is full, the contents is poured into a large trailer waiting on the edge of the field. The yield also includes a rather large amount of leaves and branches...

La machine tirée par le tracteur secoue et brosse les vignes, ce qui fait tomber les grains. Une fois la cuve pleine, le contenu est déversé dans une remorque qui attend au bout du champ. La récolte rapporte aussi son lot de feuilles et de tiges arrachées !
Below is what the grapevine looks like after the machine's been : picked clean! But the machine seems to miss all grapes located too low near the ground or at the end of each row. I don't believe they are hand-picked later. Anyway, this naked grape is a sure sign that the harvest was done mechanically rather than by hand, where the workers cut off the whole bunch of course.

Ci-dessous, la vigne après la récolte : une grappe toute nue ! Mais la machine n'attrape ni les grappes situées trop bas près du sol ni celles de bout de rangées. Je ne crois pas qu'elles soient cueillies à la main par la suite. En tout cas maintenant je sais reconnaitre une vigne où la récolte est mécanique : il y reste ces grappes nues. En vendanges manuelles, on coupe la grappe entière bien sûr !
While here the grape-picking is now done mechanically, many upmarket vineyards producing quality wines would still use the traditional back-breaking method of hand picking: see Kristin Espinasse's account of it on her wonderful blog French word-a-day dated 31 August. Kristin, an American from Phoenix Arizona, married a French wine maker, Jean-Marc. Her blog is all about her life in France. A great read!

Ici, les vendanges sont mécaniques mais dans bien des domaines produisant du vin de qualité les vendanges manuelles restent la norme. Si vous lisez l'anglais, je vous recommande le blog de Kristin Espinasse, une américaine de Phoenix (Arizona) mariée à un vigneron de la région. Elle raconte ici ses vendanges à la main. Son blog French word-a-day est le récit plein d'humour de sa vie en France.

Thursday, 3 September 2009

On my bedside table

How it got there I have no idea but I found this praying mantis on my bedside table the other day. In all American hotels there's a bible in the bedside table drawer. Can a praying mantis replace a bible? In the end it's all about praying isn't it? ;-)

Comment est-elle arrivée là ? Je n'en ai aucune idée mais l'autre jour j'ai trouvé cette mante religieuse sur ma table de nuit. Dans tous les hotels américains on trouve une bible dans le tiroir de la table de nuit. Est-ce qu'une mante religieuse peut remplacer la bible ? Au fond il s'agit toujours de prier n'est-ce pas ?
And since you've all been very good, here's a day-time photo of the friend's pool that served as background to my "BIG" night-time photos of September 1st, taken from the same vantage point on the second floor balcony. No, this isn't Avignon but la Croix Valmer on the Riviera. Lucky me to get to experience such a gorgeous place.
Et puisque vous avez été très sages, voici une photo de jour de la piscine qui a servi d'arrière-plan à mes "BIG" photos de nuit du 1er septembre, prise depuis le même balcon au premier étage. Non ce n'est pas Avignon bien sûr mais la côte d'azur à la Croix Valmer. J'ai bien de la chance d'y avoir passé quelques jours !

Tuesday, 1 September 2009

Big as in BIG FUN

Each first day of the month is Theme day for City Daily Photo bloggers. This September 1st, the theme is BIG. What's big in Avignon? The obvious answer is the impressive Papal palace but I've already featured it many times on this blog and furthermore I've always enjoyed giving a twist to my interpretation of the theme. So BIG will be the BIG FUN we had taking pictures at night around the swimming pool at a friend's house. Oh how I love those balmy summer nights !

Chaque premier jour du mois est journée à thème pour les blogueurs du réseau City Daily Photo. Le thème pour le 1er septembre est BIG. Enorme ? Le choix évident était le Palais des Papes mais je l'ai déja montré de nombreuses fois ici, et puis j'ai toujours aimé détourner un peu le thème du mois. Alors BIG sera "big fun", l'énorme plaisir collectif que nous avons pris à faire des photos autour de la piscine chez des amis. Ah que j'aime ces douces nuits d'été !

It all started with my daughter and a friend asking me to take pictures of their midnight swim. I settled on the top floor balcony for a good vantage point. When I realised how good the first photos were, we decided to keep going and other relatives joined in. Everyone enjoyed coming up with creative ideas! From top to bottom: dance floor, boab tree, human evolution... there were many more! To see what is BIG in other cities, click here.

Tout a commencé quand ma fille et un de ses amis m'ont demandé de prendre des photos de leur bain de minuit. Je me suis installée sur le balcon du premier étage pour avoir une vue plongeante. Quand j'ai découvert à quelle point les premières photos étaient bonnes, je les ai encouragés à continuer et d'autres membres de la famille s'en sont mêlés. Chacun s'est montré très créatif, les idées fusaient. De haut en bas : piste de danse, baobab, evolution... mais il y en a eu beaucoup d'autres ! Pour voir comment le thème BIG a été traité dans d'autres villes, cliquez ici

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails