Thursday, 30 July 2009

The holiday trilogy

Cour d'honneur de la Faculté des Sciences
One of the best performances I saw during the festival was Carlo Goldoni's Villeggiatura Trilogy. The trilogy is a series of three comedies which were first given in Venice in 1761. The performance I saw on Monday in the courtyard of the Science University offered two hours of brilliant performance. The story is about two middle class Northern Italian families and their respective entourages going on holidays in the country, aping the aristocracy's tradition of leaving the city for the country in the summer months. The three plays (before departure, on holidays, and upon return) were here presented all in a row in an edited and very lively French version. With sheer comical genius Carlo Goldoni offers a jubilant caricature of the bourgeoisie, its infatuation with appearances and fashion foibles. The bittersweet finale constitutes a fittingly ambivalent rendition of comedy's requisite happy end.
The open air performance I saw started at 6:00 pm and despite a few parasols the public first suffered a bit under the hot sun. But as soon the western wing of the building brought in some shade, there was no limit to our enjoyment. The costumes and make up were superb and the stage set, made up of a few curtains, minimalist but just right. The actors, all very talented, displayed a bubbling energy that served the performance well. A memorable evening!
Représentée pour la première fois à Venise en 1761, La trilogie de la villégiature de Carlo Goldoni met en scène les petits bourgeois désargentés qui s'adonnent à la mode des migrations en villégiature, imitant ainsi la noblesse qui quitte la ville pour la campagne pendant les mois d'été. Trois pièces (les préparatifs, le séjour, le retour) s'enchaînent comme les épisodes d'un feuilleton où l'on retrouve les mêmes personnages. Croqué par le talent de Goldoni, ce déplacement tribal révèle frivolité, jalousies, mesquineries et vanité. La satire sociale est virulente et le comique toujours à fleur de visage ou de réplique. Mais sur les rives qui mènent à la villégiature, tous les amours échouent ou perdent leur cap. La pièce évoque en filigrane une Venise en déliquescence. La fin plutôt amère est loin du happy end qui fait la règle des comédies de l'époque.
J'ai vu la trilogie dans la cour d'honneur de la faculté des sciences : 1h50 heures de pur bonheur. Les trois pièces, à l'origine prévues pour être jouées séparément, sont ici présentées à la suite dans une version concentrée au rythme très enlevé ; Les répliques fusent, les comédiens virevoltent et nous régalent d'une diction parfaite. Des décors minimalistes qui fonctionnent parfaitement, des costumes d'apparence simple mais remarquablement travaillés, des maquillages superbes, tout concourt à notre plaisir. A 18h quand la pièce commence, les spectacteurs cuisent sur les gradins malgré quelques parasols. Ensuite l'aile ouest du bâtiment avale le soleil et la température divine nous fait apprécier sans retenue ce théatre au jardin. Une création de l'Académie Internationale des Arts du Spectacle (AIDAS).

40 comments:

jeff said...

Quel plaisir d'admirer tes talents de photographe ! Tes photos sont superbes !
Biz...;-)

ryan manning said...

hi

Steffe said...

I love the last photo.

LouDuk said...

You captured the facial expressions perfectly in the last photograph. Great work.

Abraham Lincoln said...

The last photo is priceless.

Books,Coffee,etc.... said...

Bonjour! Nathalie,
What very beautiful photographs...Merci,
for sharing!...Personally,I think each photograph is very "telling" or tells a story!

DeeDee ;-D

Bob Crowe said...

Oh, these are good. Have you ever done any professional theater photography? The composition and expressiveness is really great, particularly the way you handle the balance of the black, red and white.

brigetoun said...

désolée de l'avoir loupé. Comment as-tu eu l'autorisation de ces photos ?

Leif Hagen said...

Great theater! I wish we could have been there with our girls for the show! Formidable!

Thérèse said...

Ah que l'on aimerait y être. Costumes toile de Jouy, qualité des expressions de visage: superbe, Nathalie.

spacedlaw said...

Tres coloré. Est-ce-que la pièce était en italien?

Olivier said...

superbe tes photos, tu as bien pris les expressions des acteurs, cela nous donne le regret de ne pas avoir ete a la representation

claude said...

Jeff a raison tu est une formidable photographe.
J'aime beaucoup les maquillages de ces personnages.

Chromomaster said...

Red, red, red, all that red...

Avignon said...

Superbe pour des photos prises en représentation. Des avantages de la lumière du jour...
À moins que ce ne soit une séance de pose photo ?

Babzy said...

Tes photos sont superbes et tu donnes vraiment envie de voir la pièce :)

Vogon Poet said...

Just forgive me for my parochialism: Goldoni clearly set his “Trilogia della villeggiatura” (Holiday Trilogy) in Livorno, describing a local family before, during and after a vacation in the nearby Montenero.

Nathalie said...

Thank you Vogon, your comment is much appreciated. Yes the two city names of Livorno and Montenero were clearly mentioned in the play.

However I was told that since the performance was first given in Venice and meant for the public there, a certain spirit of Venice was present in Goldoni's mind when he wrote the play. Would you confirm this?

Nathalie said...

Brigetoun - très simplement, j'étais assise au deuxième rang, j'ai pris des photos assez ostensiblement et personne ne me l'a interdit. Mon appareil est réglé sur silencieux, pas comme celui de mon voisin de derrière qui bipait et sonnait à chaque mise au point et chaque coup de déclencheur. Aaaargh!

Vogon Poet said...

You are absolutely right, the places are ours but the characters, for what I remember, are surely more Venetian than Tuscan.

Esmir said...

Great work and very funny theater All colours red:)
I love last photo is very cute:)

Peter said...

Magnifiques tes photos! (... montrées aux comédiens?)

Goldoni passait ces trente dernières années en France et a beaucoup écrit en français. Peut-être la version française est de lui?)

TheRat said...

Si ça te tente :
hôtel des Monnaies, porte principale (permanence du Off, mais aussi lieu de résidence de certaines compagnies ou techniciens : donc tu passes tout droit et descend vers la cour - les jeunes de l'accueil ne posent pas de questions).
Après la cour : escalier. En haut de l'escalier : porte donnant sur une échelle métallique directe vers le toit.
Cet immeuble est actuellement l'hôtel des courants d'air !!!

TheRat said...

Il faut en profiter : à la rentrée, c'est fini !

Nathalie said...

Peter - je ne crois pas que la version française soit de Goldoni, elle est écrite dans un français actuel (sans être familier)

The Rat - je vais y aller voir cet après-midi même !

Meri said...

What a marvelous display! The painted characters made me smile with their expressive eyes.

Avignon said...

Est-elle de la même compagnie ? Son costume laisserait à le penser.
http://avignon-etats-lieux.blogspot.com/2009/07/mardi-21-juillet-eclats-de-off.html

ましゃき/Masaki said...

So wonderful face works!
your photos have a power to capture a moment!

yvelinoise said...

Des photos absolument splendides !
Bravo l'artiste, un professionnel n'aurait pas fait mieux.

Ces costumes et ces maquillages sont vraiment réussis, entre Commedia dell'arte et Kabuki, un peu...

Maxine said...

elle est professionelle mon amie sans doute hey?

Lady P said...

the costumes, stage set and face paint - oh la la! so good!

Jilly said...

Oh Nathalie, you've surpassed yourself yet again! Superb, wondrous images and a fabulously enthusiastic description of the three plays that really draws us in so we know what a great time you had. Just love these photographs.

Ming the Merciless said...

I have to say, you have one of the best people photos I've seen on the daily blog family.

This set is particularly amazing.

Eddie said...

You really do have a talent with the camera. I'm so jealous; we don't have such a festival here in Austin that I'm aware of, and I'd love to be able to visit Avignon and take part in the festivities there :)

Someday...

By the way, I was wondering if, since it's clear you enjoy theatre, if you ever saw the musical that just came out in Paris earlier this year, Cléopatre: La Derniere Reine d'Egypte?

Nathalie said...

Eddie, no I'm sorry I haven't seen it. I'd love to though. Thanks for your compliments, I must say I really enjoyed taking these photos. The gestures and facial expressions were so stimulating!

odile b. said...

Splendides, ces photos !
Bien saisies, avec une belle lumière. Une superbe série, très harmonieuse en rouge et noir. Les visages, les expressions, les maquillages, les costumes, les étoffes... - oh ! les étoffes ! - ... on s'y croirait vraiment.
Bravo et Merci de nous y transporter d’aussi belle façon, devant le petit écran. Du coup, j’ai fait marche avant et marche arrière pour "attraper" le maximum et me suis, au passage, rafraîchie sous le platane et régalée sous le mûrier !

caoline said...

merci d'être venu et d'avoir pris de belles photos de notre spectacle ...

caroline said...

si vous en avez d'autres n'hésitez pas a nous les envoyer. je vous laisse mon adresse mail : frouzly@hotmail.com

Bookeeper said...

Les photos seront offertes gracieusement, mais il y a eu des frais importants...

Nathalie said...

Oui bookeeper, le prix de la place payée!

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails