Thursday, 26 May 2011

I can hear music

Théatre Au Bout Là-bas, AvignonThis is where photography finds its limits : music can't be shown, it has to be heard...
so just make sure you leave your computer often enough to attend live events.

Here it was Emmanuelle Drouet singing and playing instruments such as the psalterion, bendir and darbuka, accompanying a reading of a book by Nicolas Bouvier (L'usage du monde) describing his travels in Iran in the early 1950s. Her songs and music were a perfect complement to the story, one of hectic adventures on dusty country roads and amazing encounter with the Iranian people's passion for poetry.
C'est ici que la photographie trouve ses limites : la musique ça ne se regarde pas, ça s'écoute.

Alors allez donc vous-même au spectacle : "Ô vous frères humains" d'Albert Cohen, demain vendredi 27 mai à 19h, au Théatre Au Bout Là-bas. Ce texte chargé d'une grande puissance émotionnelle sera accompagné à la contrebasse par le talentueux Vincent Bauza.
Ici c'était Emmanuelle Drouet qui la semaine dernière illustrait la lecture de "L'usage du monde"de Nicolas Bouvier. Ses très beaux chants accompagnés au psaltérion, au bendir et à la darbouka nous ont fait entrer dans l'Iran poétique, aventureux et attachant décrit avec humour et finesse par Nicolas Bouvier.

17 comments:

susan jenkins said...

your photo's are so beautiful they look like paintings, wonderful art works, I'm enjoying your blog so much, thank you!!

Susan

Jack said...

Very, very nice portraits, Nathalie, especially the last one.

Bob Crowe said...

Your advice absolutely correct (he said while hunched over his laptop). Shooting in theater lights is difficult but you did a very good job. What type of music is this? I can't identify the clothing.

Ténèbres à la lumière... said...

Bonjour! Nathalie...
All three photographs are quite beautiful...I agree with you when you say:"Music shouldn't be seen, it should be heard."
Merci, for sharing!
DeeDee ;-D

brigetoun said...

je devrais vraiment essayer de m'ébranler moi, je passe à côté de tout

crederae said...

ah c'est une magnifique photo, mais mais chère Nathalie,déesse de la peinture oops je veux dire de la photographie haha,j'entends la musique des couleurs et de son rire!

bises
merci

ALAIN said...

Le lecteur était sans doute moins photogénique.

Nathalie said...

Alain - pas du tout mais j'ai déja publié des photos de lui et je ne voulais pas lasser le public :-)))

Avignon said...

Mince ! Je croyais qu'elle buvait de la bière... ?

Thérèse said...

On peut sentir le côté poétique à partir des photos... et je présume qu'il faudra attendre demain pour célébrer avec une chope de bière!

Thérèse said...
This comment has been removed by the author.
Thérèse said...

Etant arrivée trop tard je n'ai pas suivi ce que les exposants attendaient de ce tissage... il a été très vite retiré. Et rien en ligne qui puisse m'aider...

Delphinium said...

J'ai adoré ce livre de Bouvier, une belle écriture et une belle plongée dans le monde. Ca me donne envie de le relire par petits bouts pour voyager dans ma tête.

Chri said...

Elle a une main gauche magnifique, la musicienne...

Jilly said...

Beautiful photos of a fascinating woman. Instruments I've never heard of. So wonderful to read of other people's passions. And you are so right, we should get away from our computers to hear the music - real music and the music of life.

There's an artist featured on Menton DP today - he's exhibiting in the chateau in Gorbio. Our mayor discovered him in Avignon - perhaps you might know of him?

Babzy said...

J'aime beaucoup la première !

Olivier said...

beau portrait de cette artiste

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails