Tuesday, 15 November 2011

Un mur d'offrandes

Rue Banasterie, Avignon (photo prise le 12 novembre 2011)
Un mur de parpaings près de la poterne Banasterie, ancien mur de la maison d'arrêt d'Avignon.
Depuis 1994 au moins, sans qu'on en connaisse bien l'origine, il reçoit dans ses alvéoles de petits objets déposés par les passants. Avec ses contenus éphémères qui apparaissent et disparaissent, ce mur se réinvente en permanence. Lieu humble et fragile, ce mur est plus qu'inhabituel, c'est un phénomène rare. A la fois poubelle et oeuvre d'art, il porte de nombreuses valeurs symboliques :
- il amuse : c'est un espace de jeu qui a une valeur ludique.
- il est perçu comme de l'art populaire : c'est un espace de création qui a une valeur artistique.
- il est une oeuvre commune : c'est un espace d'expression publique qui a une valeur civique.
- il reçoit des objets jetables : c'est un espace de recyclage qui a une valeur écologique.
- il reçoit des dons : c'est un espace de charité qui a une valeur sociale.
- il reçoit des voeux : c'est un espace d'expression de foi qui a une valeur religieuse.
Par tous ces aspects il émeut : il a une valeur poétique et sentimentale.

Mon confrère blogueur avignonnais Michel Benoit lui a consacré de nombreux billets dans son blog ainsi qu'une exposition, actuellement à l'Université d'Avignon jusqu'au 30 novembre. Si vous êtes à Avignon courez la voir. Mais avec l'ancienne prison Ste Anne sur le point de devenir un hôtel 5 étoiles, la survie du mur est menacée. Notre maire Marie-Josée Roig s'est engagée à le protéger mais tiendra-t-elle sa promesse ? Soutenez le mur des offrandes en signant ici la pétition pour sa survie.

Alongside old Prison Sainte Anne in rue Banasterie is a distressed concrete wall which since 1994 at least has become a most unusual space for creativity : passers-by regularly fill its cavities with small items : an orange, a nice stone, a small statue, a plush toy, a few flowers, a postcard, a used movie ticket, a secret message, a key ring, you name it. Since items come and go, the wall constantly reinvents itself, it is fascinating to follow. Fellow blogger Michel Benoit dedicated numerous posts to this wall, as well as a photo exhibit at the University of Avignon, visible until November 30th. But this most amazing site is under threat : the prison, closed since 2003, is due to become a five-star hotel and while our mayor Marie-José Roig has promised she would act to protect the wall, there are strong suspicions that it will be knocked down by developers. If you want to help save the wall, please sign the petition here.

20 comments:

Olivier said...

une tres bonne idee, j'aime beaucoup

brigetoun said...

oh je n'ai pas vu cette oeuvre (j'aime) quand je suis passée, déjà partie ou arrivée après ?

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ said...

Voilà un lien de plus !
Yes !
J'en ai rajouté d'autres dans la liste, notamment les enregistrements de France Bleu Vaucluse.

Tilia said...

Le texte de Michel méritait d'être imprimé.

Owen said...

Fabulous how creative people can be given the slightest opportunity !

Jack said...

Yes, it is interesting, but if it is in the way of a new hotel, my money is on the hotel. Maybe they will pay to relocate it to a location where it is safer.

Nathalie said...

Jack it isn't directly in the hotel's way. The hotel's main entrance will be much further down the street.

Nathalie said...

Brigetoun j'ai pris cette photo samedi dernier, le 12 novembre vers 16h.

黄清华 Wong Ching Wah said...

That is really cute, but I hope they don't destroy the history of the stone !

mirae said...

bonjour chère magnifique Nathalie,j'aime tes photos elles sont brillantes.oui le mur offre le rose de l'amour et le bleu du ciel-au sujet des pierres.
félicitations à Michel sur l'exposition!

belle semaine magique Nathalie

Siddhartha Joshi said...

This is really interesting Nathalie, and the picture as well as the concept of a wall which reinvents itself is novel...

I hope the wall survives...it would be sad to lose it...

Rakesh Vanamali said...

Very interesting!

Thérèse said...

Courir pour aller voir l'exposition, la c'est pousser le bouchon un peu loin Nathalie, c'est le cas de le dire.
Je suis les changements dans les niches de ce mur avec beaucoup d'interet et des pensees differentes me traversent l;esprit a chaque fois. Pourvu qu'il tienne. Pourquoi pas l'inscrire au Patrimoine de la Provence, c'est a la mode de tout inscrire ces temsp-ci.

fardoise said...

Oui, pour l'instant il est encore là et continue à s'habiller et se déshabiller.

jeandler said...

Une affaire qui doit dépasser les murs de la ville ...

L'un des cailloux me fait penser à un petit poisson. Celui, en haut,à droite, avec son oeil noir qui nous regarde...

nathalie said...

Thérèse - Ooooh l'inscrire au patrimoine ce serait trop beau. Il est trop récent, trop "moche" aux yeux de beaucoup de gens. J'aimerais que les mots de Michel sur ce mur y soient gravés sur une plaque juste à côté, et que les dépots soient encouragés au lieu d'être systématiquement nettoyés. On sent que beaucoup de bien-pensants ne rêvent que de le voir disparaitre.

Thérèse said...

On devrait demander a ceux qui nettoient d'appeler un numero de telephone avant destruction et les objets collectes seraient entreposes quelque part pour une exposition annuelle ou quelque chose d'approchant pour sensibiliser les habitants et les touristes!!! Mais bon vous n'etes pas a court d'idees je presume.

nathalie said...

Je soupçonne que ce soient (entre autres) les employés municipaux qui fassent le ménage, malgré les promesses de Mme le maire de protéger le mur. Face à ce double discours municipal, inutile d'espérer que les objets soient gardés pour une expo ultérieure. Aux yeux de beaucoup, ces objets ne sont que des saletés bonnes à jeter. Et d'ailleurs c'est vrai que hors du contexte éminemment éphémère du mur, beaucoup de ces objets n'ont pas d'intérêt particulier. Mais certains sont de jolis petits trésors et d'autres sont de vrais cadeaux de solidarité (clémentine et bonbons dans des petits sacs à Noël par exemple... ils n'ont pas forcément pour but d'être exposés, juste d'être partagés.

Jilly said...

Oh how fabulous. Just love this idea.

Pastelle said...

Quelle jolie invention !
J'adore le concept. ♥
Je croise les doigts pour sa pérennité.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails