Wednesday, 18 May 2016

Nuit Debout Avignon

 "Fight power, not people"

I hadn't been in Avignon for a few weeks so I obviously missed out on some action : I only just discovered some graffiti that have appeared on the pavement of Popes' Palace square - undoubtly in connection with the Nuit Debout Avignon movement which regularly fills up the square - check out their facebook page. I'd be curious to hear what my foreign readers have to say about it: did your local media report about the Nuit Debout movement in France? In what way?

Je n'étais pas venue en ville depuis quelques temps et la semaine dernière j'ai découvert des graffitis sur le parvis de la place du palais - sans aucun doute en lien avec le mouvement Nuit Debout qui remplit régulièrement la place. Pour plus d'infos sur leurs activités, voir leur page facebook. Si vous vivez à l'étranger, votre avis m'intéresse : vos médias ont-il parlé du mouvement Nuit Debout ? De quelle manière ? Et si vous vivez en France, y a-t-il un mouvement Nuit Debout dans votre ville ?
 With or without papers, with or without work, against all borders, employers and the state.
"Avec ou sans papiers, avec ou sans travail, contre toutes les frontières, le patronat et l'état".
Et en rouge à gauche : "CGT à chier"
 Red poppies surrounded by the words "Nature takes over again".
Des coquelicots entourant les mots "La nature reprend ses droits".
 Red arrow pointing to a paving stone, with the comment: "here's how to cast your ballot".
Further up you can read "Give Power to People" and on the right, next to a rainbow flag:
"Why are you scare about Gay?" (poor English, I know but they didn't ask for my help :))
and on the left, gurgling from a weird man's mouth, the four letters ANAR for Anarchy.

Flèche rouge pointant vers un pavé avec le commentaire : "le pavé, voici votre bulletin de vote".
On lit aussi "Give Power To People" et sous un drapeau arc-en-ciel les mots "Why are you scare about Gay?" (mauvais anglais, je sais, mais ils n'ont pas demandé mon aide) et à gauche, bavant de la bouche de l'étrange personnage, les lettres ANAR pour anarchie.
And a poster found on a wall not far from there, as relevant now as it ever was :
 "Capitalism destroys the planet. Let's change the system, not the climate! www.npa2009.org"
(NPA stands for New Anticapitalist Party)

Et sur un mur pas loin de là, une  affiche qui n'a rien perdu de sa pertinence : 
Le capitalisme détruit la planète. Changeons le système, pas le climat ! www.npa2009.org

13 comments:

Tilia said...

Des grenouilles qui tentent de renverser la marmite avant que nous soyons tous cuits, mais n'est-il pas déjà trop tard ?..

Rakesh Vanamali said...

What a wonderful message that is 'fight power not people.' Absolutely relevant in the present day

William Kendall said...

To the best of my knowledge,this didn't make the news here.

Bob Crowe said...

Nothing whatever, even, to my knowledge, our broadminded National Public Radio. I do not see a way for even people this well-intentioned to overcome self-interest and wealth. Short-sighted self-interest seems to be woven into us. I was a good genetic strategy once but, of course, it is counter-productive now. Our conditions have changed - or, should I say - we have changed out conditions faster than evolution can change us.

I have become a pessimist as I have grown older, coming to the conclusion that ecological catastrophe is more likely than not. The timing is impossible to predict but I fear for my grandchildren.

Molly Bon said...


I have not heard this reported over here. Though we do have ongoing public debates about human rights, immigrants, gays and, most recently, which toilet transgender people should use! Everyone is nervous about where the results of our next general election will take us.....

siu said...

En Italie oui, les médias en parlent. De quelle manière? Comme d'habitude, de façon plus ou moins superficielle selon le genre de la source médiatique. Moi je n'ai pas de télé mais dans les journaux que je lis, aussi bien qu'à Radio 3, la chaîne culturelle publique que j'écoute, je pense que le sujet est abordé de façon suffisamment approfondie.
Pour finir, en tant que grenouille parmi les grenouilles dans la marmite, moi aussi je crains tout comme Tilia qu'il est déjà trop tard, même si jamais comme dans ce cas j'aimerais être démentie.

claude said...

Voilà ce que je n'aime pas, l'irrespect des lieux comme à Paris la Place de la République, taguée comme ce n'est pas permis. Je sais, c'est une façon plus pacifique que la violence, mais je n'aime pas. Je désespère de ce pays.

Nathalie H.D. said...

@ Claude, je suis d'accord pour ne guère apprécier les dégradations des lieux publics. C'est la première fois que je vois des graffitis sur cette très belle place et c'est très :(

Mais comment faire entendre l'exaspération voire le désespoir face à une société mondialisée qui va tout de travers et où ceux qui en souffrent sont des milliers de fois plus nombreux que ceux qui en bénéficient ?

Comme Bob j'ai tendance à être parfois déprimée par les perspectives et à comprendre l'esprit "no future". Je me fais du souci pour les petits-enfants que je n'ai pas encore.

Nathalie H.D. said...

@ Molly - yes I heard this debate about which toilet transgender people should use. What a bloody waste of time and energy. Let them go where they feel comfortable, end of story! As far as I know transgender people aren't into sexual harassment at all, so what's the fuss? What have people got to fear?

Nathalie H.D. said...

@ Bob - like you 1 fear for our grand-children and I find it difficult to see the way out. But you know what? This is why I think it's good that we older people finally die and get out of the way because the younger ones out there will have ideas and solutions that we can't even envisage. We're becoming pessimists but they're full of energy. Yes they can! :)

claude said...

@ Nathalie
Le pays est en plein désespoir mais je crois que ni la violence ni les dégradations pourront régler nos problèmes. La mondialisation est sans la cause de tous nos maux mais pas que, l'Europe y est aussi pour beaucoup. Les gens ont mis beaucoup d'espoir en l'a 2000 et depuis, c'est la cata. On fait marche arrière, rien ne va plus. Moi aussi je me fait du soucis pour mes petits enfants, la petite famille va s'agrandir en décembre prochain. Quel avenir pour eux ?

Lady Fi said...

A powerful message in that first photo.

crederae said...

bien c'est la poesie dans vos rues. et c'est la poesie qui sait lutter pour la justice parceque c'est le Coeur qui parle et les rues.
merci.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails