Sunday, 19 December 2010

Festive spirit

Place de l'horloge, Avignon
Leaving all my previous post's doubts behind, I'm off to Place de l'Horloge in order to engage in the festive spirit but this street musician seems to have a quiet time too. Don't worry, I'm not depressed or anything but with grown up children aged 23 and 17, I don't get involved in all things Christmas as early as I used to. I am looking forward to some wonderful times with the family though. Now for something really uplifting, I suggest you click on this link to my fellow Michel's blog for a delightful go on the merry go round on Place de l'Horloge - I've featured it in photo a few times but the video is much more fun: the music and movement really generate a sense of joy !

Abandonnant les doutes de mon billet précédent, je vais faire un tour sur la place de l'horloge pour retrouver l'esprit de Noël mais ce musicien de rue semble avoir un moment de passage à vide lui aussi. Pas d'inquiétude, je ne suis nullement déprimée mais avec des enfants qui ont grandi (17 et 23 ans) je ne m'implique plus dans les préparatifs de Noël aussi à l'avance qu'avant. Je me réjouis tout de même beaucoup des moments festifs que nous allons passer en famille. Maintenant pour un moment de joie, cliquez sur ce lien pour faire un tour de manège sur le blog de mon ami Michel Benoit. J'ai déjà fait des photos du manège de la place de l'horloge mais la vidéo change tout : le mouvement et la musique génèrent un merveilleux esprit festif !

16 comments:

Tilia said...

Pour toi Nathalie, comme pour moi, Noël est la fête des enfants. Profite bien de ta tranquillité maintenant que tes enfants sont grands.
Dans quelques années tu reprendras sans doute du service quand viendront tes petits-enfants ;-)

Bellybytes said...

With such grown up children it won't be long before you enjoy your Christmas once again with grand children! Merry Christmas and keep on capturing your beautiful world in your wonderful pictures!

Jack said...

In time, you will probably enjoy the holiday spirit for YOU, not only as a reflection through the eyes of your children.

jeandler said...

Musicien des rues, de plus en plus rares
Prendre le temps de tourner la manivelle
La musique d'abord hésitante comme étranglée, prenant de la puissance
Serait-ce un limonaire?

Chri said...

Il y a dans la première image une profonde tristesse ou bien est-ce moi qui voit de traviole?
Le pendant obligé des fêtes obligées?

claude said...

Que c'est long pour arrivrer chez Bichel ! Pour un peu je ne pouvais pas monter dans le manège.
Mes grands gars ont 40 et 37 ans. Heureusement qu'un a trois piots pour conserver l'esprit de Noël.
JOYEUX NOEL, Nathalie !
Bises.

Who Is Afraid of Alfred Hitchcock? said...

Bonjour! Nathalie...
...May you enjoy your journey to Place de l'Horloge

Happy Holiday Season!
Merci, for sharing the beautiful and interesting Christmas photograph(s) and links...too!
DeeDee ;-D

crederae said...

Ah chère Nathalie, Joyeux Noel comme j'adore tes chef-d'oeuvres de la rue.

comme tu sais j'adore l'appel des performances sur la rue.comme j'aime lire mes vers sur la rue pendant les festivals des films ici et j'adore d'entendre des performance ici a Avignon.

Que cet homme est spectaculaire en rouge.Ah c'est magnifique-c'est un autre appel au temps anciens des joyeux son de Noël.

Alors je vais chez Michel pour faire un petit tour du manège attenenenends!!!!!!!!!!!!je viens!

J Bar said...

Very festive.

Tilia said...

Voici les paroles de "Noël au bout du monde" de Anne Sylvestre :

Ton Noël au bout du monde,
Dis-moi comment tu le fais
Il faut que tu me répondes
S'il te plaît,
Quelquefois je t'imagine
Mais je ne sais pas très bien,
Ton pays je le devine
De très loin

(Refrain)
Mets-tu des guirlandes
Sur un bananier
Ou bien sur les branches
Du frangipanier
Qui a de belles fleurs si blanches ?

Noël a des sortilèges
Que toi, tu ne connais pas
Noël pour moi, c'est la neige,
C'est le froid
Aussi j'ai bien de la peine
A le penser en couleurs
A rêver qu'il se promène
Dans les fleurs

(au Refrain)

Et pourtant si on y pense
Noël, c'est bien plus que ça
Et ça n'a pas d'importance
Le climat,
Noël, c'est retourner boire
A la source des enfants
C'est retrouver la mémoire
Pour un temps

(au Refrain)

Noël, c'est toujours la trêve
Dans les guerres et les tourments
Et c'est la paix dont on rêve
Justement,
Aussi je n'aurai, je le pense,
Quand mon sapin brillera,
Vraiment pas de différence
Avec toi
Qui mets des guirlandes
Sur un bananier
Ou bien sur les branches
Du frangipanier
Qui a de belles fleurs si blanches

nathalie said...

Tilia, à Sydney nous avions un frangipanier dans notre jardin mais nous n'y avons jamais mis de guirlandes :-)

Mais le déjeuner de Noel, en Australie, c'est un barbecue à la plage avec des mamies assises en rond dans leurs fauteuils de camping, des hommes debout à siroter une bière autour du barbecue, des enfants qui courent se baigner entre deux saucisses grillées et des bébés endormis dans leur poussette à l'ombre des grands arbres...

crederae said...

Ah Nathalie ca c'est beau a savoir!C'était une magnifique réponse au poème merveilleux de Tilia.

Alors je fais un autre tour sur le manège de Michel Benoit ah c'est si fun, c'est le plus grand fun de l'internet
ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
Je vais, j'espère que ca soit gratuit encore ho ho ho.

crederae said...

Et mais j'aimerais beaucoup voir tourner le manège de ce musicien de la rue.

Bergson said...

et oui mamy nous ne rajeunissons pas mais bientôt les petits enfants et c'est reparti pour 10-15 ans

Virginia said...

OH I love this portrait. Well captured Nathalie.
Happy times with your family.
V

Avignon said...

Je fais que passer, oh ! merci pour la pub chère amie !

Avec la flêche d'hier, you might also like proposait des... sens interdits !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails