Monday, 17 May 2010

Roussillon cliffs

Roussillon
After visiting Lacoste last Sunday I headed for Roussillon, another hilltop village in the Luberon mountain range. Just across from the village are these spectacular cliffs which glowed in the sunshine after the rain. For centuries Roussillon owed its fame and fortune to its ochre quarries. You only have to look at the cliff face to imagine the wide range of colours ochre comes in, from white and yellow to reds and browns. My photos are in no way exceptional, they are probably quite similar to the zillion others taken by tourists from the same spots on the same day. I didn't push the contrast or polarize the colours - the flash of afternoon sunlight against the stormy sky did it all for me. I enjoyed the seasonal aspect of the spring blossoms and very green lush vegetation - in summer it's much drier of course.

Bon sang, ce blog devient sans cesse plus touristique ! Dimanche dernier après Lacoste j'ai poussé jusqu'à Roussillon, un autre village perché du massif du Luberon. Juste en face du village se trouvent ces spectaculaires falaises dont les couleurs brillaient au soleil après la pluie. Pendant des siècles Roussillon a dû sa fortune à l'ocre tiré de ses carrières. Il suffit de regarder la falaise pour comprendre la gamme de couleurs d'ocres qui existe depuis le blanc et le jaune jusqu'aux rouges et aux bruns. Mes photos n'ont rien d'exceptionnel, elles sont probablement très semblables aux milliers d'autres prises par d'autres touristes depuis les mêmes points le même jour. Je n'ai pas poussé le contraste ou polarisé les couleurs, le rayon de soleil après l'orage s'en est chargé. Mais j'ai aimé le côté printanier des buissons en fleurs et de la végétation très verte - l'été tout est bien plus sec.
Just an interesting detail: while photographing the cliff, I noticed a young man walking right up to the edge : can you see his tiny black silhouette in the photo above? I then zoomed in on him, see below. The local guard immediately blew his whistle to order him back to safety but the man took the time to pose for a souvenir shot before heading back to the main track. There are handrails all along the cliff top walk but they aren't teenager proof if you know what I mean. What do you think of this? Would you say the boy is a damn fool or that he is exercising his freedom and making the most of a young and able body? Should the fence be absolutely fool proof (to the point of blocking the view) or should visitors be left to behave responsibly once normal protective measures are taken and warning signs are in place?

Quand même un détail intéressant : alors que je photographiais la falaise j'ai remarqué un jeune homme qui s'aventurait jusqu'au bord - voyez-vous sa petite silhouette ci-dessus ? J'ai ensuite zoomé sur lui, voir le gros plan ci-dessous. Le gardien du site a immédiatement sifflé pour lui intimer l'ordre de se mettre en sécurité mais il a pris le temps de poser pour une photo souvenir avant de rejoindre la route. Il y a des barrières tout le long du chemin mais pas assez dissuasives pour un ado en mal d'aventure. Que pensez-vous de cette histoire ? Diriez-vous que ce jeune homme est un imbécile ou simplement qu'il exerce sa liberté et a besoin de faire usage d'un corps jeune et habile ? Pensez-vous que le chemin devrait être bordé de grilles infranchissables (au risque de bloquer la vue) ou que chacun doit être laissé à ses responsabilités une fois qu'une rembarde est mise en place et le danger clairement indiqué ? Update on the Croatia contest: If you enjoy my photos of Provence, do you think I'd do a good job photographing Croatia? If so, please help me win a trip there, vote for me ! See details here. Today is the last day you can vote, the results will be announced tonight. I'll keep you posted.

Des nouvelles du concours Regard sur la Croatie : si vous aimez mes photos de Provence, pensez-vous que je saurais photographier la Croatie avec talent ? Si oui, aidez-moi à gagner un voyage d'une semaine là-bas, votez pour moi ! Tous les détails sont ici. Vous pouvoez encore voter dans la journée d'aujourd'hui, les résultats seront annoncés ce soir. Je vous tiendrai au courant.

20 comments:

Hilda said...

The view is stunning!

I doubt if your ordinary tourist would compose the shot quite like yours, with the flowering bushes in the photo. Most would just photograph the valley. :)

Considering the fact that people go there for the natural views and such, more and bigger fences would definitely be a bad idea. I'm quite surprised that there's already a fence and even a guard there.

Owen said...

Your photos are always a pleasure, and although there may be a million other tourist shots of the same subject matter, you breathe the life and soul of Avignon in Photos into everything you touch, and that makes ALL the difference...

As for the young lad there, at least it wasn't a case of lover's leap...

Bergson said...

je pensais qu'il était interdit d'interdire.

Le jeune homme voualit il montrer que nous sommes au bord du gouffre ...

Avignon said...

Épatantes couleurs !

La prochaine fois, fait le colorado de Rustrel ! Il y a même des cascades...

brigetoun said...

cette incitation à franchir que sont les interdictions

claude said...

J'aime bien le côté touristique de ton blog. On découvre de magnifiques paysages. Là, c'sdst assez somptueux, on se croirait à Bryce Canyon.
En ce qui concerne le jeune homme, si on laisse toute liberté à chacun de faire ce qu'il lui plait, why not, mais s'il y a un accident, on dira qu'il n'y avait pas assez de sécurité.
Avoir des sensations fortes c'est bien, mais garder la vie, c'est mieux !

claude said...

Je vais de ce pas revoter pour toi sous ma seconde identidé de blogueuse. Sympa, la fille, non !

claude said...

Je ne suis pas sûre que mon deuxième vote ait compté mais l'intention y était.

jeandler said...

Quand je suis passé à Roussillon (il y a un bon bout de temps), il n'y avait ni barrières ni gardien et l'on était peut-être plus prudent... Il ne faudra le dire à personne, car c'est interdit - aussi, aujourd'hui - j'ai dans de petits tubes des échantillons de ces ocres.
Rustrel, of course , le Colorado français, mais aussi ça et là dans le secteur. J'en connais près de Bédoin. C'est moins spectaculaire mais tout aussi coloré.

Il n'empêche que j'aime ta première image. Belles oppositions de couleurs et cette note de blancheur... Superbe!

Chri said...

Et des couleurs magnifiques et de jolis cadres et voilà encore un bel endroit!
Si par malheur il tombait, viendrait-il porter plainte contre le site ou la mairie pour non sécurisation? Peut-être bien!

Nathalie said...

Hilda - the guard is there to ensure all goes smoothly. Roussillon is a narrow street village but receives a large number of tourists each year so they do need staff to make sure that people are directed as needed and park in the designated parking areas only. I remember the days (20 years ago) when we could park anywhere around the village at no cost and access the ochre cliff area freely. Our kids used to have a ball sliding down the yellow and red slopes on their bottoms and painting each other's faces - they'd come home exhilarated and covered with the stuff. Today access to the ochre cliff area is restricted : you have to pay to get in and you must stick to the designated paths. It's a fragile eco-system and restrictions are in place to protect individuals as well as the environment.

Nathalie said...

Michel : Rustrel j'y étais hier, alors bientot sur ce site...

Chri : bien sûr la municipalité protège ses arrières. Le garde est là autant pour la protection des individus et celle du site... que pour celle de la responsabilité du maire.

Roussillon n'est plus ce qu'il était. Je me souviens de l'époque, quand mes enfants étaient petits (il y a 20 ans) où on se garait à proximité du village sans payer et où on accédait librement aux falaises d'ocre. Nos enfants y faisaient du toboggan et se peignaient mutuellement le visage, on les ramenait à la maison couverts de poussière rouge qui ne partait pas au lavage. On partait toujours avec des t-shirts et des shorts rouges ou jaunes "spécial roussillon" qu'on sacrifiait pour cet usage.

Aujourd'hui on paye pour se garer et on paye encore pour accéder aux falaises d'ocre, on doit rester sur le chemin désigné, tout est contrôlé...

yvelinoise said...

Hé oui, Nathalie, Roussillon a bien changé : c'est la rançon du succès ! Trop de touristes tue le tourisme...

Moi aussi j'adore la première photo.

Jilly said...

This is a village I love but yes, very touristy but that's what beauty does, draws the crowds and then it gets expensive - still beautiful tho and your shots are fabulous. I remember - maybe I told you this? - walking thru this village and seeing some beautiful pottery on display in tiny wooden display case attached to a wall. There was an address which was below the village on the road out. I called in and bought some beautiful plates. Turns out the pottery -a fascinating lady had worked with Picasso - she now lives there and pots with her daughter.

Hope you win the trip!

jeandler said...

J'ai des souvenirs de blue-jeans dont les fesses sont revenues très colorées. Ils ne s'en sont pas remis, d'ailleurs des toboggans! Coloris garantis "grand teint".

José Ramón said...

Félicitations est un blog très intéressant.

Salutations de la créativité et l'imagination des photos José Ramón

Babzy said...

Magnifique, un endroit qui est sur ma liste ! Le jeune homme prend de gros risque sur une roche sûrement instable !

Art by Colugnatti said...

Spectacular place!

Ténèbres à la lumière... said...

Bonjour Nathalie,
The photographs are beautiful...visually, I tried to absorb every image in your photograph(s) from the very blue sky, mountain range, spring blossoms, the very green lush vegetation and the "reckless" tourist.

Merci,
DeeDee ;-D

Madeleine Vedel said...

we seem to have just missed each other. I was there 2 days in a row -- Monday and Tuesday... the wind graced me with its fierce presence on both.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails