Wednesday, 28 March 2012

Creative corner

Coin rue d'Amphoux-rue Bonneterie, Avignon"I must disguise my identity from others" says Superman (real woman or transsexual?)
"Autonomous brains - independent anartist group" says the red flag with bones and brain.
This particular street corner seems to be a favorite with street artists. You will see below that before this work, there was another one back in January. Unfortunately the lady who owns the house hates it all. She arrived home just as I was taking the bottom photo, we chatted briefly, she was furious. Aftern trying to tear the paper off round the back of the character's head, she went home and rang the city council to ask for a clean-up. The wall was repainted a few days later (not high enough to cover the red flag though) but it wasn't long before Superman appeared. I imagine she's the one who tore part of his cape off. I personally find these art works fun and creative but street artists if you read me (and I know some of you occasionally do), how about choosing another location for your creativity from now on?

Je dois dissimuler ma véritable identité, dit Superman (vraie femme ou transsexuelle ?)
Cerveau-tonome, collectif d'anartistes indépendant, dit le drapeau rouge qui le surplombe. Ce coin de rue semble particulièrement attirer les artistes sauvages. Ci-dessous, un autre collage datant du mois de janvier, homme assis sur le rebord du mur. Je le trouvais plutôt charmant mais malheureusement la dame qui vit là n'apprécie pas du tout. Je l'ai vue rentrer chez elle alors que je prenais des photos, nous avons un peu parlé, elle était exaspérée. C'est elle qui a commencé à arracher le papier à l'arrière de la tête du personnage. Ne réussissant pas à le décoller davantage, elle est partie téléphoner aux services de la mairie pour que tout soit repeint, ce qui a été fait quelques jours plus tard (pas assez haut cependant pour couvrir en entier le drapeau rouge - ça doit être la hauteur syndicale ?). Mais il ne s'est pas écoulé très longtemps avant que Superman apparaisse. J'imagine que c'est la même dame qui lui a déchiré sa cape. Personnellement j'adore ces clins d'oeil qui parsèment la ville mais oh les artistes si vous me lisez, je crois que ce serait sympa d'aller porter votre créativité ailleurs.

27 comments:

Pastelle said...

Original et troublant ce superman.
Belle découverte qui interroge.

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ said...

Peut-être que l'artiste, en l'occurrence, il s'...Amphoux.

ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ said...

Se défendre est difficile contre... l'art-mur !

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ said...

En tout cas, on pourra dire :
« Voilà un art qui déchire ! »

Nathalie said...

Très en forme, le voisin qui cale en bourg !

Davine said...

I do really like the bottom picture. It's a shame that the lady who lives there hates it.

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS said...

J'aime street art quand je sens un peu de talent. J'aime beaucoup moins les tags dont certains sont catastrophiquement moches et sans grand intérêt.J'aime bien
les œuvres que tu as choisies de photographier.

Roger

Nathalie said...

Roger moi aussi j'aime ces créations, je regrette vraiment que la propriétaire n'y soit pas sensible.

Chri said...

Mais, que je comprenne bien: Quand elle est chez elle, elle ne les voit pas?
Bon des saletés de tags difficiles à enlever mais des affiches en papier...

Tilia said...

C'est un cercle vicieux.
Plus on repeint, plus on crée de surfaces propres et nettes où peuvent s'exprimer des talents divers et variés (voire avariés).
Les murs fraîchement nettoyés et repeints (en blanc ou en crème) attirent les tagueurs aussi sûrement qu'un aimant la limaille.
Repeindre en noir aurait-il le même effet ?
Un tableau noir rappellerait certainement l'école à ceux dont ce n'est pas la tasse de thé, mais pas sûr que ça les dissuade.

Nathalie said...

Chri je ne sais pas ce qu'ils utilisent comme colle mais ça ne s'arrache pas en tirant dessus. Maintenant peut-être qu'à l'eau chaude...

Tilia - je crois qu'une belle surface noire serait au moins aussi attractive : l'attrait du tableau noir où seule la maitresse avait le droit d'écrire !!!

Dave-CostaRicaDailyPhoto.com said...

These street artists are talented. Too bad the City does not have a place where they can express their creativity without offending the residents.

Nathalie said...

Tilia - Oui les murs repeints de frais attirent les graffitis mais l'objectif de la mairie est de faire du propre partout tout le temps et que les tagueurs se fatiguent de faire des trucs qui ne restent que quelques heures (enfin pour l'instant c'est quand même quelques jours, voire deux ou trois semaines). A voir...

AL said...

As already mentioned, these are great...I love them, but I wonder if I would like them on my house? I think I would to be honest! At least they are artistic rather than some random tagging.

Jack said...

I am on the side that is firmly opposed to street art UNLESS it is on a site where the owner has invited it. Today, for example, I show a street painting on a building that was commissioned.

Bob Crowe said...

Fascinating and bizarre, wonderful creativity performed in an act of trespassing. I enjoy the art but I detest the violation of someone else's personal space (and we all need it). It makes me think of people who drive by playing hip hop music so loud it vibrates my teeth, although I'm not so fond of that, um, art form. It also makes me think of the U.S. Republican Party - all about me, never about us.

mirae said...

chère Nathalie, j'adore cette dialogue artistique dans vos rues!mais ou mettre l'art c'est une question difficile.au centre de la ville c'est parfait c'est comme un gallerie de l'art, si l'espace est trop privée comme un domicile ce n'est pas une bonne idée.
belles photos, merci.

jeandler said...

Un mur si bien repeint, n'est-ce pas tentant ?
Pas très créative cette dame...

jeandler said...

Pourquoi la dite Mairie n'offre-t-elle pas un espace de création dans la ville ?

claude said...

Le budget peinture de la ville doit exploser, à ce rythme là.
Je suis d'accord avec jeandler et y pensais avant le lire son com, un espace de création serait bien, cela éviterait des graffitis ou des affiches qui choquent, et là, je comprends fort bien la Dame.

Nathalie said...

jeandler, il en existe, le parking des italiens par exemple, mais ce sont des graffitis qu'on y voit et pas des collages-pochoirs comme ceux-ci. Les auteurs ne sont sans doute pas les mêmes et peut-être ne se côtoient-ils pas beaucoup ?

Objectivement, des oeuvres comme celles-ci ont bien plus de chances d'êtres vues et appréciées que si elles sont exilées au parking des italiens au milieu d'immenses tags colorés.

Nathalie said...

FYI - the clean-up or paint-over of graffiti or private walls inside the old city centre of Avignon is a free service provided by the city council. Just ring and they'll come ASAP.

PerthDailyPhoto said...

I can understand why she is upset, but it all depends on what is painted there, the last image is so drole, I would love it!
btw what did you decide to do about your drawing, to colour or not?

Virginia said...

Only in France is all I can say! :)
V

PS I've been able to turn off the WV since I no longer allow ANON comments. It's heaven!

JM said...

I love the man in the bottom shot. It somehow reminds me of Banksy. As to Superman, well, it's pretty cool! :-)

CaT said...

i think too, that they are cool.
but i can understand the lady as well.
before you know it, the entire wall is full, with also ugly stuff..

Nathalie said...

Update on April 4th : the facade has been covered with a fresh coat of paint. I'll check if it remains clean and will keep you posted.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails