Tuesday, 5 May 2009

Les demoiselles d'Avignon

Rue Joseph Vernet
Just like the sailing ships of yesterday were adorned with figureheads, the noble houses of Avignon bore sculpted heads above their doorways. Sometimes I dream of the ladies who served as models. Home owner's wife or sculptor's mistress ? What lost stories do each of them tell?

Tout comme les grands voiliers d'autrefois portaient des figures de proue, les hotels particuliers d'Avignon s'ornaient de figures sculptées. Parfois je rêve aux dames dont les traits réguliers ont servi de modèle. Epouse du propriétaire ou maîtresse du sculpteur ? Combien d'histoires perdues dans tous ces visages ?
In rue Etienne, a profile-enhancing oblique ray of sunshine.
Rue Etienne,un soleil latéral qui magnifie le profil.

28 comments:

Owen said...

Ah Nathalie... you are back in force here... if only stones could reveal their deeper dreams to us, and tell their stories, whisper of the hands that shaped them, of the chisels that cut, the loving but critical eye of the sculptuor seeking perfection... If only that could be, I'm sure there would be crowds of people every day lined up to hear them murmur of the past...

brigetoun said...

bonjour mes voisines - j'suis jalouse, la dame elle vous photographie mieux que moi

Nathalie said...

Brigetoun, la dame elle a attendu pendant des mois que l'angle du soleil lui convienne, photographiant, jetant à la poubelle, guettant encore... c'est une quête aigüe, celle de la lumière!

Tash said...

Interesting thing to ponder - could be a whole story (like The Girl with the Pearl Earing). The figureheads still look well & the light falling on them is lovely.
Thanks for your visit to see the Crazing Moon - your are right, I should have waited a few days for a full moon!

delphinium said...

ben franchement j'aimerais pas être à leur place, elles doivent se geler le pompon alors que les clients sont bien au chaud dans l'hôtel. :-)

Bergson said...

MAis Nathalie tu n'as pas encore ta statue au dessus de fenêtre de ta chambre tu sais celle qui a la vue que le monde entier envie

Nathalie said...

Mais non Delphinium, en cette saison elles prennent le soleil, même qu'elles se font un teint de paysanne.

En revanche je m'aperçois que j'ai été bien convenue dans mon imaginaire : "épouse du propriétaire ou maîtresse du sculpteur" ? Pourquoi pas maîtresse du propriétaire ou épouse du sculpteur ?

Michel said...

Ou bien des deux à la fois ?

Ah ! quelle bonne idée d'associer à la pierre burinée le fer oxydé des balcons ! Tu nous ravis une fois encore chère Nathalie. Haha.

l'auteure said...

Oui Michel, maitresse des deux à la fois me semble la base d'un bon vaudeville.

Stonehead said...

Tu as sans doute vu ceux de la maison qui est au-dessus du restaurant corse rue St-Jean-le-Vieux : on voit bien, en partant de la façade sur la rue du Chapeau-Rouge :
- la mère
- le père
- la fille (ou bru)
- le fils (ou gendre).
Ce qui tendrait à nous faire penser, qu'alors qu'au XVIIIe la tête est souvent un monstre ou un diable destiné à faire fuir les mauvais esprits, au XIXe, quand cette mode fut reprise, ce fut pour y représenter des personnes réelles.
Ça me donne envie de faire mettre la mienne au-dessus de ma porte !
Hoho.

claude said...

Elles sont bien belles ces demoiselles. La femme, épouse ou maîtresse, est à l'honneur sur ces immeubles.
J'aime bien le com de Delphinium.

native d'Avignon said...

Certaines de ces dames, à l'image des figures de proue, ont vu les flots de près lors des inondations des siècles derniers.
Des navigatrices d'eau douce en quelque sorte. ;-)

Abe Lincoln said...

These exterior touches are always nice to see on buildings. Unfortunately that isn't done over here but I think it would suit some houses perfectly.

Clueless in Boston said...

I don't thin a wife would let her husband put his mistress's face over the doorway, not even an enlightened frenchwoman. But they are lovely, aren't they.

Virginia said...

One of my favorite things to photograph is Paris is doorways like these. Just lovely with that sunlight kissing her face.
V

Jilly said...

Ah-ha, what a question. Mistress or wife! I'd go for sculptor's mistress.

Your yellow irises plus bridge, plus water, plus reflections were just beautiful.

I put a cracked mirror on Monte Carlo today - and thought of you and your photography - in fact tho, just the sculptor's art.

Deslilas said...

Ou bien une troisième possibilité platonique qui sait ?

AnneduSud said...

Je pensais moi aussi Maîtresse du propriétaire tout en laissant croire que c'est l'épouse du sculpteur, l'occasion est trop belle!

jeff34 said...

Et oui, combien d'histoires perdues dans tous ces visages !...
Au fait, tu préfères te faire sculpter le portrait avec un grain de beauté ou sans ? Simple question ?
Je pense que l'image féminine symbolise tant de choses !... tant et tant ! Z'auraient pas pû mettre un mec tout de même !

A plus... va savoir ! www. ....

Marie-Noyale said...

Oooops... On dirait ma grand mere sur la 1ere photo..Que fait elle la?!! ;~))

Marie-Noyale said...

Pour repondre a ta Question:
tu as vu juste ces pumpkins sont de taille humaine.
Merci de ta visite.

Carlos Lorenzo said...

Nice light on the "demoiselle" at the bottom. Wonder if Picasso got inspired by the sculptures or the real ones?

Nathalie said...

Jeff, j'ai répondu à ton souhait. Le jour suivant on passe aux hommes!

jeandler said...

Les Demoiselles d'Avignon"! Je pense à Picasso. Y aurait-il un rapport, question maîtresse ou égérie portraiturées?

Cergie said...

Je suis allée voir l'expo des primitifs italiens au musée Jacquemart : des vierges semblant toujours aussi belles quoique peintes au XII ème siècle, et quid de leur modèles (des gens de la rue ou des courtisanes en vue, des comédiennes, comme les Mariannes des mairies) qui nous ressemblent (on n'a pas changé depuis cromagnon) et quid des artistes ?

Avignon said...

Tiens Jeff, des mecs :

http://avignon.midiblogs.com/archive/2008/11/01/ces-messieurs-du-108-rue-joseph-vernet.html

Nathalie said...

Jeandler, la toile de Picasso n'a rien à voir avec Avignon. Titrée à l'origine « Le Bordel d'Avignon » elle fait référence à la "carrer d'Avinyo", une rue chaude de Barcelone !

Anonymous said...

 

視訊 影音視訊聊天室 視訊聊天室 視訊交友 視訊聊天 視訊美女 視訊辣妹 免費視訊聊天室

色情遊戲 寄情築園小遊戲 情色文學 一葉情貼圖片區 情人視訊網 辣妹視訊 情色交友 成人論壇 情色論壇 愛情公寓 情色 舊情人 情色貼圖 色情聊天室 色情小說 做愛 做愛影片 性愛


免費視訊聊天室 aio交友愛情館 愛情公寓 一葉情貼圖片區 情色貼圖 情色文學 色情聊天室 情色小說 情色電影 情色論壇 成人論壇 辣妹視訊 視訊聊天室 情色視訊 免費視訊 免費視訊聊天 視訊交友網 視訊聊天室 視訊美女 視訊交友 視訊交友90739 UT聊天室 聊天室 豆豆聊天室 尋夢園聊天室 聊天室尋夢園 080聊天室 080苗栗人聊天室 女同志聊天室 上班族聊天室 小高聊天室


AV AV女優 自慰器 自慰器

視訊 影音視訊聊天室 視訊交友


網頁設計 網頁設計公司 最新消息 訪客留言 網站導覽

 

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails