Tuesday, 8 February 2011

Paix amour unité

Rue Baraillerie, AvignonPeace Love Unity.
I discovered this stencil last week thanks to fellow Avignon blogger Michel Benoit (see his post here) which is amazing given that I drive through this lane three times a week. But as you exit this very narrow street you really have to look out for pedestrians, bikes, buses, you name it - so my mind is always focused on the traffic ahead, not wandering around looking for street art. I went back on foot a couple of days ago to have a better look. This anonymous passer by was obviously startled to see my camera aimed at him. The shot is totally random, I hope he won't mind me publishing his photo. I rarely do street portraits but here I found the contrast between the two faces quite striking.Paix amour unité.
C'est mon confrère blogueur Michel Benoit qui m'a révélé ce pochoir il y a quelques jours, voir son billet ici avec un gros plan sur l'oeuvre. Le plus étonnant c'est que je ne l'avais jamais vu alors que je passe devant trois fois par semaine en voiture. Mais au débouché de cette rue très étroite sur la rue Carreterie il faut faire tellement attention aux piétons, aux vélos et aux voitures que je n'ai aucune attention à donner à l'art des rues. J'espère que ce passant anonyme ne m'en voudra pas de publier son portrait ; c'est le hasard qui m'a fait le saisir au vol et pour une fois j'ai aimé associer visage peint et visage vivant.
Ce pochoir se trouve dans la rue Baraillerie, vous trouverez dans le billet de Michel des commentaires fort intéressants sur l'origine de ce nom.
PS pour mes amis pratiquant le street art : toute info concernant l'auteur serait la bienvenue.

14 comments:

Avignon said...

C'est quoi la lumière ?
Un coup de zoom ? Non...
En tout cas, ça le fait !

Ah, mais il y a une ombre interne sur la seconde photo, ça me met sur la piste...

Je l'ai aussi photographié (le pochoir) ailleurs, je le publierai dans quelques jours...

brigetoun said...

ils vont remarquablement bien ensemble (ceci dit je me demande ce qui l'inquiète, lui)

Tilia said...

Totale surprise pour le passant confronté à ton APN, Nathalie !

La lumière dont parle Michel engendre un effet de sidération transcendantale.

Bob Crowe said...

At least as good as liberté, égalité, fraternité. Love the look of shock on the man's face. Did he just notice you taking the picture?

Olivier said...

sur la premiere on a l'impression que tu as fait un leger effet zooming et cela donne bien....

Nathalie said...

Yes Bob he was startled to see my camera aimed at him. He then turned around and saw the graffiti so he figured what I was on about.

Food, Fun and Life in the Charente said...

Love this post. I find when I cycle places I am amazed how much I see and just how much I miss when in my car!! Diane

Babzy said...

beau pochoir :) tu aurais pu demander à ce passant s'il voulait apparaître sur le blog ? :)

Nathalie said...

Babzy - je ne lui ai rien demandé car il est passé en deux secondes et sur le moment j'ai pensé que la photo irait à la poubelle. J'en ai pris une autre juste après sans personne en vue.

Mais à voir cette image sur mon ordi j'ai vraiment eu envie de la publier - ce visage étonné fait un contraste saisissant avec le message.

Si ce monsieur me demande de retirer cette image je le ferai bien volontiers.

Chri said...

Ah oui, il semble bien attrapé au... vol, lui! Comme un papillon dans les phares.

Peter said...

C'est très bien que tu fais attention à la circulation! :-)

Désolé, je ne vois pas qui peut être l'auteur, ne reconnais pas des rue parisiennes.

Steffe said...

Ha, he does look very surprised. And i really like that stencil.

jeff said...

l'a pas l'air si tranquille que ça ce mec ! Comme... interloqué !
'Jour ! Papier s'il vous plait !
...
On en oublie le Graph derrière ou à côté de lui !
Peace !

jeandler said...

Lui aurais-tu fait si peur que cela pour afficher un air si surpris ?

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails