Tuesday, 20 November 2012

Julie and the tree man

Side by side in one of the pedestrian streets of Avignon, a (self-?) portrait by Julie (see her signature under the drawing) and a man  I like to call the tree-man by esem. Both are on paper pasted on the wall, a technique  that I find far less offensive than diect painting on wall and which also allows for more elaborate works. Is there one these two works you prefer over the other, and why?

Dans le passage couvert entre la rue du vieux sextier et la place Jérusalem (appel à mes lecteurs locaux : comment s'appelle ce passage ?), deux oeuvres l'une à côté de l'autre : un portrait (auto-portrait ?) par Julie (voir sa signature au bas du dessin) et un homme que j'ai envie d'appeler l'homme-arbre par esem. Toutes deux sont en papier collé sur le mur, une technique que je trouve beaucoup moins offensive que la peinture directe sur les murs et qui permet aussi de réaliser des oeuvres beaucoup plus élaborées. Y'a-t-il une oeuvre que vous préférez à l'autre, et si oui pourquoi ?

13 comments:

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ said...

Rue Bernheim-Lyon, du nom d'une famille juive de ce quartier.
Webiane écrit :
« Le nom de cette personne morte en déportation en 1944 a été choisi pour dénommer cette rue. Les héritiers de cette famille Bernheim-Lyon ont été les mécènes de la section jeunesse de la médiathèque Ceccano. Autrefois, la rue s’appelait "passage des Boucheries" à cause de la proximité de la Boucherie. »
L'art a donc remplacé le lard.
:D)

Jack said...

I prefer Julie's work, and I agree that it is less offensive than painting directly on the walls, but I am not a big fan of graffiti.

Anonymous said...

C'est une bonne chose de se souvenir du nom des déportés. La disparition de chacun d'entre eux est une tragédie.

Nathalie

Pierre BOYER said...

J'aime beaucoup cet art urbain...
Belle journée,

Pierre

Chri said...

Je préfère l'homme arbre pour le graphisme et "l'oeuvre" en elle même!
Ernest pignon ernest a fait des émules et c'est bien.

Collart Thierry said...

Je ne suis pas un grand amateur de street art, mais je trouve tout de même la première oeuvre intéressante.

claude said...

"L'art a donc remplace le lard".
Il est forme Bichel !
Je vais peut-être t'étonnée, mais je suis plus attirée by the tree man. Peut-être à cause de sn costard plus que par sa tête.

Françoise Dumon said...

Oui, il est en forme Michel et tu pouvais compter sur lui pour te renseigner. J'aime beaucoup le travail d'Esem, l'un des participants à "In Street", et l'un des plus sympathiques aussi.

jeandler said...

L'Homme-arbre est magnifique, un peu maigre mais il est jeune, son costume parsemé de feuilles.
On peut parier qu'à l'automne, il sera tout nu et dans la rue !

Virginia said...

WEll I think I prefer Julie's. Looks like conte crayon. I guess you're right about the paper images. At least they aren't spray painted on and ruin the property!
V

mirae said...

bonjour chère magnifique Nathalie,ah que j'adore cette communication de l'art en les rues d'avignon.
les rues deviennent une musée de l'art.

Moi je ne peux pas choisir entre les deux arts parcequ'ils sont si différents-les styles, les formes.Tous les deux c'est beaux.

je t'embrasse.

Bob Crowe said...

I'm having perception problems (again). I see the head of the woman but not the tree man. But it's a holiday here in the US. Maybe my eyes have just dropped out of focus.

Thérèse said...

Il faut espérer que les deux continueront à faire parler d'eux, j'ai un faible pour Monsieur qui semble avoir plus "d'une feuille à son arc" conparé à Julie...

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails