Tuesday, 29 July 2014

Les Chaussettes du M.R.A.C.

Théatre Notre Dame, rue du Collège d'Annecy, Avignon 
One of the Festival's unexpected surprises was this Lone Sock Memorial. The bag underneath reads ''orphanage" - I guess you can deposit your orphaned socks there? This installation is part of the Humourous Museum of Contemporary Art (aka MRAC) opened by Paul Silve,  whose colour photo portrait you can see below. His art is outrageously self-centered and often quite funny indeed. What do you think of his Lone Sock Memorial ?

L'une des délicieuses surprises du festival, au détour d'une ruelle, était ce Memorial aux Chaussettes Orphelines. Le sac en dessous indique 'orphelinat' ; j'imagine qu'on peut y abandonner ses chaussettes solitaires !  Cette installation  fait partie du MRAC, le Musée Rigolo d'Art Contemporain de Paul Silve, dont on voit le portrait en couleur affiché ci-dessous. Ses oeuvres sont outrageusement mégalomaniaques et, je trouve, souvent très amusantes. Que pensez-vous de son mémorial ? 
Paul promettait une surprise à ceux ou celles qui lui enverraient un 'selfie' pris devant sa photo. Moi j'ai photographié au hasard un groupe qui se tenait là. Ca compte ?
(il semble qu'entre mes deux photos, prises à deux jours d'intervalle, Paul se soit doté d'une bulle...) 


10 comments:

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ said...

J'aime beaucoup !
Non : j'adore.

Non, ça ne compte pas, il faut se prendre SOI-MÊME avec lui !

Nathalie Beaumes said...

Eh oui bien sûr tu as raison Michel, mais je n'avais pas le bras assez long :(

William Kendall said...

It has a whimsical feel to it!

I know an artist here who did a lost mittens exhibit one winter.

Bob Crowe said...

I'd love to see this. Brilliant idea. It doesn't happen to run through the end of August, does it?

We could start a branch of the museum in our laundry room. And now I know the French word for sock. It makes sense, since I know the word for shoe.

Siddhartha Joshi said...

The memorial is very very interesting...
-- Goa fun!

cassandrae said...

bonjour chère magnifique Nathalie. j'aime beaucoup tes explorations des mots dans les rues d'avignon surtout pendant le festival.

haha c'est drole mais aussi l'humour a toujours un message cache derriere la façade de l'humour. Pour moi ca represente une explorations de nos pertes.
merci.
belle continuation!
je t'embrasse.

Tilia said...

Le mémorial des chaussettes orphelines, je suis fan !

Par contre je n'aime pas le mot "selfie". Le français se fait de plus en plus grignoter par l'anglais, ça m'indispose.
Et puis, notre société était déjà pas mal nombriliste. Avec ce "soi-même", quel que soit l'arrière plan ça devient carrément du narcissisme.

Nathalie Beaumes said...

Bob I think many of us could start a memorial in our laundry room. My own bag is quite bulky.

Nathalie Beaumes said...

Tilia je discutais aujourd'hui avec un éminent irlandais qui me disait qu'il y a un an, le mot selfie n'existait même pas dans le monde anglo-saxon. La vitesse avec laquelle ce mot s'est répandu donne le vertige. C'est un mot qui donne une idée de la mondialisation en marche. Qu'on le veuille ou non, ce mouvement sera impossible à arrêter.

Nathalie Beaumes said...

PS - je constate avec dépit que Paul Silve n'a pas daigné me répondre quand je lui ai signalé mon billet le concernant. Je me demande s'il a répondu avec davantage d'empressement aux gens qui lui ont envoyé leurs selfies...

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails