Friday, 31 October 2014

Less nuns, more Chinese

Rue des trois faucons, Avignon
How times change: you rarely see Catholic nuns in the streets  here these days  but you see more and more Chinese people (from mainland China) opening shop in downtown Avignon. In the past seven years I've seen six shops open, mainly clothes shops (one restaurant). Most shopkeepers speek very little French. I'd really like to know more about this new immigration trend in our city.

Comme les temps changent : on ne voit plus que très rarement des religieuses dans les rues d'Avignon aujourd'hui, mais on voit de plus en plus de chinois (du continent) ouvrir des boutiques dans le centre ville, le plus souvent des magasins de vêtements. Beaucoup de ces nouveaux immigrants parlent à peine quelques mots de français. J'aimerais bien en savoir plus sur cette nouvelle tendance migratoire dans notre ville.
(Just to set things straight, the lady here is not the shop keeper, she was walking in the street with her husband, who seemed to be lagging behind ! - Notice the teenager busy with her cell phone, another common sight today!)

(Juste pour qu'il n'y ait pas de malentendu, la dame ici ne tenait pas la boutique, elle circulait en ville avec son mari, qui apparemment traînait un peu derrière elle ! - Notez par ailleurs l'adolescente sur son portable, encore une tendance lourde des scènes de ville d'aujourd'hui !)

13 comments:

claude said...

Y a pas de chou rouge sur l'étal pour Bichel.
Il a tort de ne pas vouloir la recette du chou rouge cuite, c'est très bon.
Pour le reste, je préfère ne rien dire. Notre petite ville n'est pas en reste.
Je ne pourrai te visiter pendant un certain temps, j'en va en vacances, mais si ça te dis, il y aura de quoi lire sur mon blog.
Bises

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ said...

On ne peut rien dire de ce que l'on ne connaît pas. Je ne connais pas le chou rouge cuit. Donc.
Je suis certain, la Glaude, que le chou rouge selon ta recette est succulent.
:D)

ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ said...

我想他将不得不很快忘记了英语学习说中国话!

Tilia said...

Sur la forme, la capucine l'air guère plus aimable que la chinoise. Encore une fois, bravo pour le shoot !

Sur le fond, question voile religieux, je ne dirai rien.
Question immigration, en région parisienne quantité de bar-tabacs sont repris par des asiatiques. Tout comme nos petits épiciers maghrébins, ils semblent avoir la bosse du commerce et n'ont pas peur de bosser un max. De plus, n'affichant aucun signe extérieur de religion, ils ne posent pas de problème d'intégration.

claude said...

Pas bête l'idée d'écrire en chinois.
Tu crois, Bichel, que le chinois va supplanter l'english ?
Une petite idée mon chou rouge cuit qu'on mange beaucoup en Allemagne et aux States ; moi je fais la version States.
Oignon, cassonade, vinaigre balsamique, sel et poivre et un peu d'huile si on veut.
Il est râpé comme quand on le fait cru. Perso, je le fais mijoter toute une nuit dans un slow cooker.

William Kendall said...

Here you still see nuns on a regular basis if you know where to look for them, such as at a nursing hospital founded by a nun; I passed by the other day and there were a couple of the sisters emerging.

Thérèse said...

C'est un jeu de ping-pong cote commentaires!
Changement dans les logements par ici aussi je presume et dans les magasins de quartier. Je devrais y porter plus d'attention me contentant d'aller faire mon marche le dimanche matin et mes courses une fois par semaine dans un lieu plutot mi-masque et bariole dans les allees.

Dina said...

Maybe next Avignon will have Chinese nuns?

Bob Crowe said...

The title of this post sounds like the punchline of a joke (which I would not attempt to write). I'm interested to know what you find out about these people. France doesn't let just anybody in to stay. But if it does, please let me and Carolyn know.

Chri said...

Je lui remarque quand même les tongs à ma soeur... Fini le temps des sandales en cuir?

mvmaithai said...

I hope it won't change the character of your city much as I have yet to visit Provence. I was in Paris two years ago, and I was surrounded by tourists (Chinese and others) everywhere!

Jack said...

This is probably a trend shared in other western countries, including the USA.

Peter Olson said...

En effet, dans mon quartier à Paris la plupart des commerces de fruits et légumes, fleurs… et bien sur les bars de tabac sont maintenant gérés par des asiatiques, tous aimables et sympas ! L’immigré que je suis, je me contente de profiter de ma retraite ! (Il ne faut pas oublier que nous sommes tous des immigrés - la question est suelement depuis combien de générations.) :-)

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails