Sunday, 3 February 2008

The Balance of Justice

Made of stainless steel, this modern sculpture located just across from the new Court of Justice on Boulevard Limbert represents the difficult balance of justice.
As I was taking this picture yesterday afternoon, a male voice came from behind: "You shouldn't take a photo of this building, Miss, there's too much misery in there, too much pain. Go take pictures of the Popes Palace, the pont d'Avignon, whatever, but not this place, no. It makes me angry." I turned around and saw an old man, probably homeless, looking battered but not aggressive. We started chatting. Showing me the right side of the building he said "this wing is for the liars, the lawyers, and this, the left wing, is for the crows - the men in black, judges and prosecutors. The liars and the crows, it's an ugly world you know". He then told me a bit about his life, said he'd spent eight years in jail because he'd killed a man, mentioned armed robbery, and transport of stolen goods. He'd obviously had too much to drink, but the story rang true. We chatted for a while, then we parted.
photos d'Avignon
Cette sculpture moderne située boulevard Limbert juste en face du nouveau Palais de Justice représente le difficile équilibre de la justice. Au moment où je prenais cette photo hier soir, j'ai entendu une voix d'homme derrière moi : "Vous ne devriez pas faire des photos de cet immeuble, Madame, il y trop de misère là-dedans. Allez donc photographier le Palais des Papes, le pont d'Avignon, ce que vous voulez, mais pas ça, ça me met en colère". En me retournant j'ai découvert un vieil homme mince aux traits burinés, probablement SDF, très abîmé par la vie mais pas agressif. Nous avons bavardé un peu. "Vous voyez l'aile gauche du bâtiment, reprit-il, c'est le côté des menteurs, les avocats, et l'autre côté, à gauche, c'est les corbeaux, les hommes en noir, les magistrats. C'est l'univers du malheur ici. " Ensuite il m'a raconté un peu sa vie, m'a dit qu'il avait huit ans de prison parce qu'il avait tué un homme, m'a parlé de vol à main armée et de transport d'objets volés, de la légion et de l'opération de Kolwesi. Certes il avait un peu trop bu mais ses mots simples sonnaient juste. Au bout de quelques minutes de conversation, nous nous sommes séparés. This morning I went back to take a picture from the opposite side, my back to the Court of Justice, stainless steel sculpture standing out against the city walls.

Ce matin je suis retournée sur les lieux. Je me suis placée de l'autre côté de la rue, dos au Palais de Justice, pour vous montrer la sculpture en inox se détachant sur la pierre des remparts. This detail shows you what makes this sculpture truly special: its improbable balance. Sitting on a stainless steel sphere, a long plank with more spheres piled up high. In an ideal world, the two sides, each charged with a pyramid of six spheres, would balance perfectly. but see how one of the pyramids comes tumbling down? One sphere is about to fall off, the others appear about to follow. At this stage though the balance is still achieved, the plank is horizontal, but what an extraordinary feat! If this sculpture is an allegory of Justice, it shows what a difficult exercise it is.

On voit sur ce gros plan ce qui rend cette sculpture tout à fait extraordinaire : son équilibre hautement improbable. Posée sur une sphère en inox, une longue planche où sont empilées d'autre sphères. Dans un monde parfait, les deux côtés, chacun chargé d'une pyramide de six boules, s'équilibreraient parfaitement. Mais une des pyramides est en train de s'écrouler, une des sphères est sur le point de tomber de la planche, et les autres pourraient bien suivre. L'équilibre, pour instable qu'il soit, est pourtant encore là, la planche est parfaitement horizontale. Si cette sculpture est une allégorie de la Justice, elle nous montre que c'est un art bien périlleux...


27 comments:

Fénix - Bostonscapes said...

That's some story, Nathalie. It must've been manslaughter if he was in prison for eight years only. Crows and liars... :)

Interesting sculpture. The second shot captures it so well.

delphinium said...

Très beau post. Il m'a particulièrement touchée. Nous sommes tous avides de justice, nous demandons que justice soit faite pour plein de choses, mais nous ne sommes souvent pas ceux qui doivent rendre justice et je crois que je n'aimerais pas être à la place bien souvent. Ce vieil homme devait être bien usé par la vie, rongé sans doute par le remord, l'alcool et tout le reste. Nous ne sommes finalement que peu de choses devant toutes les injustices du monde.

Bonne soirée et bon début de semaine

Richard G. said...

Excellent reportage, émouvant et qui fait réfléchir. Merci Nath !

AnneduSud said...

Cet homme a certainement été touché que tu prennes du temps pour échanger avec lui; j'aime la façon que tu as de regarder cette balance, l'équilibre est bien difficile...
Bisous

zygene said...

*´¨ )
¸.* ¸.*´¨) ¸.•*¨)
(¸.*´ (¸.•´ (¸.•*´¯`*•-_-

Joli texte pour de belle photos

Béat said...

(Eh ben, c'est pas simple de poster pour la 1re fois ici ;-)

Magnifique, de s'arrêter sur cette formidable sculpture.

Puissent les corbeaux et les menteurs la voir encore tous les matins en se disant qu'il faut empêcher ces boules de tomber...

Mme Benaut said...

Such a contrast Nathalie - the views from both sides. It is indeed an "improbable balance" as you say and equally, as you say, most likely it is supposed to be "an allegory of Justice" - very difficult. I found the story of the fellow you met and the imagery in his language, quite touching. This is a fantastic post Nathalie. Intriguing and thought-provoking.

Marie-Noyale said...

Un tres beau commentaire pour commencer la semaine...
Accompagne de tres belles images
Une sculpture moderne contre de vieilles pierres..
Tout est une question d'equilibre..et il est loin d'etre facile a atteindre.

ruth said...

Beautiful, provocative post. That sculpture is something else. Your text with it is fascinating. I especially love the view with the city wall.

Cergie said...

C'est bon de prendre le temps de discutter avec les personnes marginalisées. Elles peuvent avoir eu une autre place dans la société auparavant. Cela leur fait du bien, et à nous aussi.
J'ai rencontré qqn qui a fait de la prison et qui a eu la chance d'être aidé par un homme qui lui a tendu la main. Prêté des livres.
Et cette personne a réalisé ensuite une oeuvre extraordinaire, c'est ds ce cadre que nous l'avons rencontrée : la reconnaissance de son oeuvre.

La lumière est belle par chez toi et elle fait tournoyer ces boules sur elles-même. Il faudrait de gigantesques boites à oeufs pour les contenir. Oui cela serait bien, comme il faudrait à la justice des garde-fous parfois et des béquilles...

Peter said...

Impressionnante cette sculpture ! J'aime bien! Il ressort finalement mieux – à mon avis – sur les photos avec l’enceinte ! Les statues et sculptures modernes résistent souvent mal contre le temps qui passe. J’espère que celle-ci fera exception.
Sympa que tu as pris le temps de bavarder un peu !
La justice parfaite n’est pas facile à trouver. En France, nous avons des lois qui des fois ne vont pas dans le sens de bon esprit « pater familias ». … et on crée une autre loi, et encore une…

dennis said...

Dennis like public art, this is interesting to stare at. dennis enjoys staring.

Valérie de Haute Savoie said...

Je suis assez d'accord avec cet homme qui te conseillait de faire la photo d'un autre point de vue. Celles faites devant le mur ancien sont superbes. Merci pour le texte accompagnant qui les met en valeur.

claude said...

Je me demande si dans ces Palais de Justice hyper moderne (nous avons à peu près le même au Mans) la justice est mieux rendue qu'avant. On les appelle maintenant Cité Judiciaire. L'architecture et le nom anciens me plaisent mieux. Il faut mieux les voir de l'extérieur que d'en voir l'intérieur. Il y a sûrement de la misère la dedans, d'un côté ou d'un autre.

Chriscot said...

Ces mots ne sont qu'un essai de commentaire et pas un commentaire!!!

Nathalie said...

Eh bien chriscot, ça marche !

taco fetishist said...

zu meiner Weise zu schauen ist das eine schönste warme Skulptur,
Die Sonne scheint darauf und wärmt es
tut der Sohn scheint jemals auf dem Verurteilten
Weh ist er!

raphaellae said...

bonjour nathalie
merci
c'est une tres belle poste
alors lequilibre de la justice est etabli dans nos pensee et nos ideals seulement cest comme un reve
ca n'existe pas
mais il y a les vies et les actes qui sont moins brutales que les autres
la psychologie nous raconte que tous les actes dependent sur larchitecture de la psyche et quand c'est construit c'est construit dans le moment de l'acte on ne peut pas le changer.

ca c'est mes idees en reflechissant sur votre poste

bonne journee
a la prochaine

quintarantino said...

A sculpture that is quite unique.
So as your encounter with the old man must have been.

Olivier said...

cette sculpture est vraiment surprenante et offre un superbe contrasme entre l'ancien et le nouveau. (tu en connais l'auteur ?)
Bravo, d'avoir pris le temps de discuter avec le SDF, on passe trop souvent a coté (et je l'avoue moi le premier ;o(( )

Deslilas said...

Cette sculpture illustre bien que dans la vie comme en physique le désordre l'emporte toujours sur l'ordre.
(le moment des 6 boules de droite ordonnées en pyramide est inférieur à celui des boules de gauche qui vont donc entraîner le mouvement).
L'analogie vaut également dans la sphère politique.
This sculpture is a good illustration of the fact that "disorder is always stronger than order".
The left bowls have more power than the right ones. It's easy to prove according to physical laws.
And may be it's also true in the political area.

Maxime said...

étonnante rencontre, et superbe allégorie. Elle me rappelle cette histoire d'un voleur qui s'introduisit un jour dans la cellule d'un moine zen. Celui ci lui proposa tout ce qu'il possédait ici-bas, à sa voir sa robe en lambeaux. Le voleur dépité reparti, il alla s'assoir nu sur la terrasse, face à la splendeur de la lune montante. "Je lui aurais bien volontiers donné ce trésor ci", se dit-il," mais il n'était pas prêt à le recevoir..."

Lachezar said...

You've illustrated this fantastic piece of art amazingly well! And the story adds to the feeling.
I'm enjoying your blog as always!

Cheers!

Richard said...

People who think they monopolise a view of Justice, Fairness, "Democracy", Freedom, Equality and the like would do well to take note of how easily the scales can be tipped in one direction or the other. Although I suspect they are only too well aware of the fact....

Michel Benoit said...

En tout cas les photos sont bien belles...

Jucanils said...

Bonjour, je reviens de vacance de ta région et je suis tombé sous le charme de cette sculpture. Tes photos sont superbes, et tes commentaires permettent de mieux comprendre l'oeuvre. Pourrais-tu me dire quel est l'artiste auteur de cette sculpture moderne?
Merci
Bien à toi
Jucanils

Mon e-mail: jucanils@yahoo.fr

Huberaime said...

Bonjour
Votre beau billet m'a touché. J'y suis arrivé par une recherche sur la sculpture dont le sens m'échappait. J'ai ensuite écrit moi-même un billet ici:
http://tabbychat.spaces.live.com/blog/cns!5D5BCC5F215DFC45!3140.entry
Merci Huberaime

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails