Tuesday, 17 April 2012

Mendicité

Rue du Portail Matheron, Avignon"Pour spéculer SVP". J'ai souvent vu des SDF assis à cet endroit (juste à côté d'un distributeur de billets de la Caisse d'Epargne) avec une pancarte "Pour manger SVP" mais je n'en ai plus vu depuis que ce pochoir est apparu il y a une dizaine de jours. Curieusement les passants passent devant cette image sans plus la regarder qu'ils ne regardaient les SDF avant. L'indifférence de la majorité des gens ne cesse de m'étonner.
En me voyant prendre cette photo, trois jeunes ados sont venus vers moi : pourquoi vous photographiez ça ? Qu'est-ce que ça veut dire, spéculer ? J'ai fait de mon mieux, maintenant à votre tour : comment expliqueriez-vous la spéculation et ce dessin à trois adorables jeunes beurs de 13-14 ans ? Vous avez quarante secondes, c'est la durée de leur attention.

The sign reads: "To speculate please". I've often seen homeless people sitting here (it's next to an ATM) holding a "To eat please" sign but I haven't seen one since this stencil appeared some ten days ago. I haven't seen anyone paying attention to this artwork either. It appears as invisible to passers-by as the homeless sitting here used to be. Most people's lack of curiosity never fails to bewilder me.
But as I was taking this photo three young teenagers came to me : "Why are you taking a picture of this? What does speculate mean?" I did my best to try and explain. Now your turn : how would you explain speculation and this drawing to three nice boys aged 13-14 of north-African immigrant descent? You have forty seconds, that's their attention span.

12 comments:

Bob Crowe said...

Mm... I might compare it to gambling, but in a business. Not that the lottery and horse race betting and all that aren't businesses. So maybe that's not so good an approach.

I think the piece is clever satire and social commentary. If the model for the businessman were American, I could guarantee you that you found a Republican.

mirae said...

ah encore j'adore ces dialogues dans tes rues, c'est l'esprit de Avignon qui respire.
moi je donnerai mon interprétation aux adolescents comme aux adultes- je dirai que l'art veut dire de réfléchir sur le sujet des sans abrits et ca peut mener de prendre l'action.

oui les gens peuvent etre indifférent c'est vrai c'est le capitalisme.
ici il y a seulement deux abris pour les sans abris et quand j'ai demandé pourquoi a nos conseillers ils disent si on a trop d'abris les gens viendront d'autre provinces pour rester dans les abris.quel raison faible et inhumain.
888888888888&
sur un sujet plus léger j'ai pensé à toi aujourd'hui chère Nathalie.j'étais dans la place centrale d'un court de gourmet ou il y a la nourriture de plusieurs pays -une belle variété, et actuellement cette diversité c'est poignant.
en tout cas il y avait un pavillon ou ils vendaient les biscuits par George.Ils fesaient la publicité des biscuits en disant pour le jour de la saint valentin surtout, mais autre jour aussi, ils disaient mangez les biscuits Par George parceque on ne peut pas manger les fleurs.
et moi j'ai pensé haha vous vous trompez en Avignon, c'est la haute cuisine et on mange la bourrache comme une action de grace pour parfumer un cocktail, un thé chaud, et pour décorer les gateau.

merci Nathalie pour cette élégante poste!

je t'embrasse.

Françoise Dumon said...

J'ai vu beaucoup de personnes prendre ce pochoir en photo. C'est vrai qu'il est frappant ! Le pire est que depuis qu'il est là, je n'ai pas revu ceux qui d'ordinaire font la manche ici, pas pour spéculer...

claude said...

Comment peuvent-ils savoir ce que veut dire spéculer ? Y a que les gens qu'ont du fric qui connaissent ce mot là !

jeandler said...

Spéculer ? Agiter les bras et faire du vent.

/t. said...

this man
is obviously a
french stock broker

but that's pure speculation

× × ×

/t.

Tilia said...

Sans doute l'ais-je déjà dit chez Michel : dans "spéculer" il y a "pécule".
Donc spéculer c'est se débrouiller pour amasser un pécule le plus gros possible, autrement dit s'enrichir sur le dos des autres.

Il est évident que les collégiens qui ignorent le sens du mot spéculer ne connaissent pas non plus celui de pécule, qu'ils risquent d'entendre PQ :D
Em remplaçant pécule par "un bon paquet de pognon", ce devrait être plus clair pour eux !

Anonymous said...

Il faut rappeler que ce pochoir est sur une BANQUE!!!

Nathalie said...

Euh oui Anonyme, merci. J'avais oublié ce "détail" car il n'y a pas vraiment de banque, juste un distributeur de billets. L'info est quand même d'importance !

Julie said...

Here is a well-dressed young man wanting you to donate money to enable him to invest elsewhere for profit.

Usually it is a poorly-dressed young man wanting you to donate money to enable him to eat.

Do not believe either model. It is a scam. They do what they do, not what they say. All gimme, no responsibility.

I think this is excellent satire.

I, also, am bewildered by the lack of curiosity of most people about little things around them. They stride along wearing blinkers to aid self-absorption.

Anonymous said...

La banque a fermé et bientôt les banquiers feront la manche!!

Jilly said...

Oh I just love this, Nathalie. And what a super shot with the young person in those crazy red shoes. Lot it! Fascinating that no street person has been sitting here since the mural was painted.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails