Tuesday, 23 September 2008

Musée Calvet, access

Musée Calvet, rue Joseph Vernet
On Sunday afternoon I also went to Musée Calvet. Entry is through a beautiful paved courtyard followed by a few steps leading to the main door.

Dimanche après-midi je suis aussi allée au Musée Calvet. L'entrée se fait en traversant une cour pavée magnifique. Quelques marches mènent ensuite au perron.
Only when I saw this lady coming down the steps very carefully did I realise that the staircase had no handrail and was a challenge for the elderly. I often feel so very lucky to have an able body...

Ce n'est qu'en voyant cette dame descendre très précautionneusement les marches que je me suis rendu compte que cet escalier sans rampe était une épreuve pour les personnes âgées. Souvent je pense à la chance que j'ai d'avoir un corps qui fonctionne bien...

...even if not quite as perfect as this one.
... même s'il n'est pas aussi parfait que celui-ci.

(Louis Veray, Moissonneuse Endormie)

28 comments:

Château-Gontierdailyphoto said...

Un envoi plaisant rédigé comme une histoire...tu dois avoir des talents de conteuse Nathalie...

Olivier said...

c'est marrant, je me fais la même remarque quand je regarde la statue du Discobole de ce brave Miron ;o).

hpy said...

:-)

richard said...

Enchanting - had to look up moissonneuse, although I could have guessed by the sickle, if not the dress sense

Bergson said...

Tu es plus vivante, amusante que cette statue

Seb! said...

De beaux instants de vie et de culture que tu nous offre.

A quand un autoportrait dans le style de cette belle statue ?

;-)

Webradio said...

Bonjour Nathalie !
Il a l'air d'être bien ce musée...
Mais par contre, Tu as raison pour l'escalier sans rampe...
Comment serons-nous à l'âge de la Dame ?

Michel Benoit said...

Je serais bien allé faire les moissons...

claude said...

C'est très honorable d'avoir une pensée pour cette Dame agée qui fait attention de bien descendre l'escalier. La statue est super belle. C'est de l'art comme j'aime.

brigetoun said...

les Parocel sont un régal - une prédilection pour le parisien (surtout présent dans le premier volet de l'exposition, celui venant des Beaux Arts)

Maria said...

Oh I am also thankful for having an able body, it is so important. I noticed this first when I severelxý broke my ancle three years ago and had to use crutches for three months. You are simply helpless.

Sally said...

My mum has trouble at the theatre when we have a row with a lot of stairs to negotiate if there is no rail. At the Belvoir, where we go frequently, they installed rails in the renovation, but not before several people commented on it. We always try to get a seat in a row without too many stairs....yes, it's a blessing to have an able body, and too easy to take it for granted. Noce comment to make one stop and think.
Sydney Daily Photo

Thib said...

J'ai souvent fait la moisson, mais j'ai rarement vu des moissonneuses dans cette tenue... Dommage ;-)

Abraham Lincoln said...

I saw your blog and found a piece of history your camera recorded. It is a blink, stopped dead-still, exposing the moment in time and the beauty you saw in two views of totally different bodies.

Abraham Lincoln
Brookville Daily Photo

Cergie said...

J'aime beaucoup la photo du dessus : c'est une élévation d'architecte avec l'ombre à 45° qui met en volume le mur perpendiculaire et donc la perspective
La dame ? Autrefois aurait-elle eu une chaise à porteur ou bien serait-elle morte en couche ?
Woody Allen : "tout le monde désire vivre longtemps mais personne ne veut être vieux..."
Mon père le disait : il était le plus jeune ci le plus jeune ça et enfin s'est retrouvé le plus âgé.

Une main courante, une simple main courante ne devrait pas être un investissement ruineux.

Virginia said...

Iloved the museums in Paris that could be found in lovely buildings such as these. I would dearly love to spend days exploring the musees de Avignon. All 3 photos are wonderful today but my favorite has to be the bottom one. The light on that creamy marble is delicious.

Cergie said...

Il doit bien y avoir un ascenceur dans un coin

PS : je suis moins agée que la dame, cependant publier aujourd'hui me semble insurmontable !

:o(

AnneduSud said...

J'aime ce musée qui a vraiment de magnifiques proportions et volumes.
Tu es gentille de penser à cete dame pas très à l'aise sur ces quelques marches, ça vaudrait le coup que le musée prenne conscience des difficultés de certains et envisage quelques aménagements qui ne doivent pas être bien compliqués...

Tanya said...

Beautiful!

vera said...

quand les drapés les jalousent dans leur froideur de marbre, quand les formes s abandonnent a la froidure des espaces, etc ... je les aime ainsi- indifferente a leur beauté-

Michel Benoit said...

En 1983, lorsque la ville d'Avignon décide de scinder musée et bibliothèque, elle entreprend de vastes travaux de réaménagement.
La réouverture du musée en 1996 permet le déploiement des collections à travers l'occupation de l'espace monopolisé jusqu'alors par la bibliothèque municipale (maintenant livrée Ceccano).
Des bâtiments modernes et un volume repensé par l'architecte Philippe Dubois permettent de mettre en valeur des collections constamment enrichies, et ce notamment grâce à la vigoureuse politique d'acquisition menée par la Fondation Calvet.
L'hôtel de Villeneuve-Martignan, dans lequel est installée une partie du Musée Calvet, est l'un des plus prestigieux bâtiments occupé par la Fondation. Ce magnifique hôtel de style franco-italien du XVIIIe siècle, entre cour en calade et jardin, fut construit par Jean-Baptiste Franque, assisté de son fils François. S'y ajoute, attenant, le bel hôtel particulier acheté par la ville au début du XXe siècle à la famille de Montlaur.
Le Musée Calvet abrite aujourd'hui les oeuvres d'art du XVIe au XXe siècle, et contient d'innombrables fonds donnés ou légués par des mécènes, amateurs d'art et collectionneurs, tels le Baron de Montfaucon, Esprit Requien, Noël Biret, la famille de Montlaur, et dernièrement Marcel Puech.
Les premières collections du musée, constituées du legs d'Esprit Calvet, étaient principalement composées d'une importante bibliothèque, d'un exceptionnel médaillier et d'un cabinet d'antiques et d'histoire naturelle fort réputé. Au cours des années, dépôts, acquisitions et dons ont permis au musée Calvet de devenir l'un des premiers établissements en région.
La conservation des œuvres est repensée à travers deux principales innovations :
la mise en sécurité des œuvres dans des réserves spécialement conçues à cet effet par la ville, puis l'achèvement d'un inventaire informatisé avec numérisation des collections.
La dernière étape du programme de rénovation doit aboutir dans les prochaines années à l'ouverture de nouvelles salles : préhistoire, ferronnerie, ethnologie, grande peinture religieuse avignonnaise du XVIe au XIXe siècle, archéologie méditerranéenne.
Conservateur en chef : Sylvain Boyer
Conservateur des antiquités : Odile Cavalier
Communication : Patrick Kocher
Régie des oeuvres : Sophie André
(sic)

Sans parler de ce qui fut (poil au nez) perdu (bis) dans les caves...

Anonymous said...

Michel Benoit
....maybe not"lost"for someones!

Nathalie said...

Merci Michel pour ce bel exposé. J'en sais plus grâce à toi. Poil au doigt.

ichandrae said...

Bonjour Nathalie.
Magnifique photo.

Quelle coincidence, oui les statutes de la marbre sont parfaites mais qui veut être faire de la marbre? ha ha. Alors la perfection ca vient dans la mort. ha ha.
Ah oui je voulais dire que juste aujourd'hui j'ai discuté avec un sculpteur l'ironie d'exprimer la passion en marbre parceque la marbre est si froide. Et j'ai dit regardez la Pieta bien c'est plein de passion mais mon autre pensée était que la mort est exprimé aussi dans la Pieta.

Je parie Nathalie que vous avez un beau corps parceque vous faites de la danse.

bonne journée merci pour un autre beau voyage.

ichandrae said...

je m'excuse Nathalie d'avoir supprimé 2 commentaires de l'autre jour. Ce n'est pas parceque j'ai changé d'avis, c'est juste bien pour moi il ya les pensées en transitions, et il faut dire c'est tout et après ca c'est inutile de les garder.
Tout mon blog est en transitions récemment ha ha.
à bientôt.

ichandrae said...

je m'excuse Nathalie d'avoir supprimé 2 commentaires de l'autre jour. Ce n'est pas parceque j'ai changé d'avis, c'est juste bien pour moi il ya les pensées en transitions, et il faut dire c'est tout et après ca c'est inutile de les garder.
Tout mon blog est en transitions récemment ha ha.
à bientôt.

Kris said...

More wonderful shots, yet again!

Kevin from OrganicPIX.com said...

Yes, the things we take for granted - I like the shadow - it's as if she has a helping hand.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails