Saturday, 18 June 2011

Street guitar

Place Pignotte, AvignonA mellow spring is in the air and mid-afternoon a raucous song makes its way up to my open windows. I look down and I see a guitarist seated on the steps across the street, playing and singing for himself. This is gypsy flamenco, a music that speaks to your soul. I listen in admiration - how blessed am I to have a concert at my window!
La ville baigne dans le souffle moëlleux du printemps. Dans l'après-midi une voix âpre et pleine de mélancolie monte jusqu'à mes fenêtres ouvertes. Je vois un guitariste assis sur les marches de l'immeuble d'en face. Il semble ne jouer et ne chanter que pour lui-même ; c'est du flamenco gitan qui parle à l'âme. Un concert à ma fenêtre ? Merci la vie.

19 comments:

brigetoun said...

toujours admirative devant tes photos, même si je ne le dis pas parce que je manque d'imagination pour varier les formules

Mark said...

I am sure I can even hear him playing. What I lovely thing to happen.

Who Is Afraid Of Miss Lovett? No, Mrs.Lovett... said...

Bonjour! Nathalie...
Oh! yes, I'm quite sure that was quite the experience...both "aerial" shots [Upclose and far-away] are nice too!
Merci,
deedee ;-D

Madge said...

Excellent impromptu portrait!

Jack said...

The close-up is really good. I would have loved hearing the impromptu concert.

Randy said...

Lucky you. Excellent photo.

Dave-CostaRicaDailyPhoto.com said...

It takes courage, confidence, and talent to play and sing in public. Nice to have this treat right at home.

We will often give money to street musicians, or buy their CDs to help support them.

claude said...

JOlie ta deuxième photo. Alors, si c'était du flamenco gitan j'aurais réagi comme toi, J'adore !
J'ai vu ton pigeon. On dirait une peinture.
La place Pasteur es chouette pas comme celles qu'ils nous font maintenant et comme il veulent faire ici. Jusqu'à déplacer le beau monument au Morts qui est sur la place de l'Hôtel de Ville.
Heureusement qu'ils n'envisagent pas de détruire le kiosque à musique.

jeandler said...

Aux premières loges...

Nathalie said...

Jolie ambiance, c'est une des joies de belles villes comme Avignon, il ne nous manque que le son.
On peut se rendre compte aussi que les pauvres arbres sont bien atteints par le tigre du platane.

Thérèse said...

Ah ces moments qui collent a la memoire une fois passes. Vivre.

La moujik qui adoucit les morses said...

Sus au harcèlement russe !!!

Avignon said...

Je dirais même plus :
Russes, au harcèlement sus !

mirae said...

ah chère magnifique Nathalie, merci pour avoir partagé ce moment de profondeur et de la magie avec nous. La photo est encadrée par le beau feuillage et ton rêve et tes mots- merci la vie.. -qui harmonisent avec le blogosphere.

On n'a pas beaucoup de musiciens de la rue ici, mais surtout pendant le soir quand le vent doux attrape les notes de musique et les emportent a nous c'est tellement beau.
Comme j'ai souvent dit ici j'adore de lire mes vers de la poésie dans les rues pendant les festivals au soir,-les mots que je choisissent sont toujours aussi une chanson pour moi dans les rues.

Je suis contente que tu aies eu cette belle expérience, je t'embrasse et te remercie pour la musique de avignon-in-photos.

ps. haha j'interprète que ce musicien était talentueux -tant mieux haha.
belle continuation de la magie.
bises de la musique

mirae said...

..and here is something that may interest you Nathalie, the regular busquers on our streets in the art district have a concert once a year-haha-tickets are sold-I guess every once in a while it is difficult to resist the system..

Tilia said...

La coiffe du guitariste sur la seconde photo me fait penser à Corot. Il y a souvent un personnage coiffé de rouge dans ses tableaux. Voir
Le Pont de Mantes,
Souvenir de la Bresle, ou
Mantes le matin.

Et bien sûr, sa Gitane à la mandoline !

Chapeau Rouge said...

À part la gitane qui est une autre forme de tableau, les personnages de Corot coiffés de rouge sont toujours au bord de l'eau pêchant.
Une confrérie ou un costume traditionnel de pêcheur ?

Nathalie said...

Chapeau rouge, la question est intéressante.

nathalie said...

Nathalie, c'est donc ça l'effet du tigre du platane? C'est depuis l'été dernier que je vois les feuilles se racoornir ainsi et devenir blanches. J'imaginais bien que c'était une maladie mais je ne savais pas ce que c'était. J'ai encore appris qqchose, merci.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails