Saturday, 30 July 2011

The weight of life

Rue de la république, Avignon
While much of the festival is about fun and comedy, sometimes you come across faces that haunt you long after you've passed them. Their silent presence may go unnoticed in the crowd yet they convey an intense sense of depth. They express the heavy weight of life that many of us experience either often or occasionally : exhaustion, grief, solitude, despair, courage or resignation - but with what amazing dignity!
Si dans l'ensemble le festival fait jaillir dans la ville un esprit de fête et de farce, on croise parfois des visages dont l'intensité vous hante longtemps. Présences discrètes et silencieuses qui peuvent passer inaperçues dans la foule, ils expriment le poids de la vie que nous sommes nombreux à ressentir, parfois ou souvent. Fatigue, deuil, solitude, désespoir, courage ou résignation, ils font face, toujours avec dignité.

15 comments:

Tanya said...

super pics and i love the woman on top, beautiful without a stitch of makeup!

Gemma Wiseman said...

Both faces have a marvelous sense of inner strength in spite of adversity! The woman's face is especially haunting! Lovely photos!

Randy said...

These are amazing photos.

claude said...

Pas toujours facile la vie.
Qui ne traverse pas de sombres périodes. J'ai tout connu de ce que tu décris, sauf la résignation. Ou si, quand je me suis résignée à quitter le père de mes enfants, d'ailleurs qui est en train de divorcer une seconde fois.
Je dis souvent que c'est toujours mieux la seconde fois, seulement pour celui qui a subi. Pour celui qui a fait subir, ce n'est pas la même histoire, tiens c'est pareil du côté de l'ex de mon Chéri.
Nous deux, on est bien maintenant.

mirae said...

Beautiful Nathalie,

you embrace so much of life lovingly that I can understand how you could see the beauty and grace of suffering humanity and have the ability to portray this in such powerful art.
bises.

Thérèse said...

C'est bien vrai ce que tu ecris.

Thérèse said...

Comme quoi rien ne sert de trop maquiller les miroirs...

Avignon said...

Un des premiers spectacles phares du festival ne s'appelait-il d'ailleurs pas "Le suicidé" ?

Tilia said...

Pas au courant des auteurs au programme du festival, mais pour moi ces deux photos évoquent Dostoïevski.

Jack said...

You have shown us two interesting faces today. Their expressions are both mysterious. We don't know precisely what they are thinking or feeling.

Margaret said...

I love to "people watch" wherever I go....every bit as interesting as the surroundings.

Jilly said...

Love that first portrait. Beautiful woman.

Virginia said...

Powerful portraits beautifully captured Nathalie.
V

Anonymous said...

Deux très beaux visages pleins de gravité comme deux fleurs intenses sur fond de légèreté.

Karen Xavier said...

Yes, the woman is stunning... ethereal beauty.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails