Wednesday, 4 November 2009

Starry day

ZI Courtine
Starry day. This photo was taken very near yesterday's. It is entirely natural, no post processing apart from some cropping. I personally like it but I wonder if you think it should have gone straight to the bin? Can you guess how it was done? - The answer is in the comments.
BTW - artist Françoise Vadon whose work I showed in my post dated October 23rd (Parcours de l'Art 4) wrote to me yesterday to tell me how much she enjoyed your multiple comments about her work. Thanks to all of you who contributed! Artists rarely have access to such open feedback from their viewers. She mentioned that the bottom canvas was a self portrait. She also gave me the name of the author of the blue canvas I showed on October 24th (Max and the blues) : Marie Paule Bilger. Thanks Francoise!

Jour étoilé. Cette photo a été prise à proximité de celle d'hier. Elle est naturelle, aucun traitement de l'image à part un recadrage. Moi elle me plaît mais je me demande si vous pensez qu'elle aurait dû aller droit à la poubelle ? Devinerez-vous comment elle a été prise ? La réponse est dans les commentaires.
------------------
PS qui n'a rien à voir : l'artiste Françoise Vadon, à laquelle j'avais consacré un billet le 23 octobre (Parcours de l'Art 4) a lu avec intérêt vos retours sur son travail. Elle y a répondu en laissant un commentaires à la date du 23 octobre, je recopie ici son message : "
Bonjour à tous,
J'ai trouvé tous ces posts liés à mon travail très intéressants!!! Pour les références: oui à Hockney, Kahlo, Matisse (qui m'a surtout guidé à mes débuts mais l'influence doit forcément rester...) et surtout à Bonnard, Vuillard, Giotto et aux estampes japonaises!!!
Côté technique je prépare mes couleurs avec des pigments et un liant,ou j'utilise des acryliques quand je suis trop pressée !
Ce qui me pousse à peindre c'est comment restituer l'espace qui est devant moi, comment le reconstruire. D'ou ce travail sur le vide. Créer du lien entre le vivant (humain, animal, végétal) et l'inanimé. Les objets de mon quotidien (mon atelier est aussi mon lieu de vie) reviennent toujours dans mes toiles comme un rituel.
Peindre cet univers intime est pour moi la seule façon que j'ai trouvé de dire l'universel, le rapport des corps au monde, leur fragilité...
Voilà en quelques mots ce que je peux vous dire de mon travail.
En ce qui concerne l'exagération de certaines parties du corps, mais aussi les déformations de la perspective, ceci est fait de façon volontaire pour le décalage, le bizarre...et puis parce que j'en ai envie et que ça fait parler ;-)
Et pour info: le loup caché sous la robe chinoise est un autoportrait !!!"
Françoise Vadon a aussi rendu à la toile bleue du 24 octobre le nom de son auteur : Marie Paule Bilger. Merci !

14 comments:

Owen said...

Là, tu nous pose une colle...

booksandacupofcoffee said...

Bonjour! Nathalie,
Nathalie said,
"Can you guess how it was done?"


Oh! No, I will wait for your answer...
...Merci de partager!
artist Françoise Vadon, response about
the artwork post with your readers.

DeeDee ;-D

Dimple said...

It looks very much like an out of focus image of sparkly Formica or linoleum to me...
It is an interesting image, I probably would have kept it.

Blurwoman said...

Je dirai qu'il s'agit d'un reflet du ciel sur une surface tourmentée.

Avignon said...

C'est bateau comme réponse...

Peter said...

The question is good! :-)

I asked myself the same thing a couple of days ago when I published some photos of oil stains on the pavement (http://peter-pho2.blogspot.com/2009/10/temporary-decoration.html).

Thérèse said...

Lorsque l'image est apparue sur l'écran j'ai immédiatement pensé à une photo prise à tes pieds du sol tout simplement, après la pluie, avec des scintillements dus au soleil!!

Thérèse said...

Merci d'avoir mis en ligne les explications de Françoise Vadon. C'est également rare de pouvoir lire et relire les vues de l'artiste avec l'oeuvre en face de soi.

designslinger.com said...

Straight to the bin?
Absolutely not!
Are the stars shining on a piece of rock near the shore of the wrecked yacht?

Adam said...

It looks to me like a photo of a rainy pavement taken with a macro zoom, but at the wrong distance.

Anyway, I hardly ever bin photos - I never know when I might want to use them or parts of them later on!

jeff said...

Nath ! Tu pourrais nettoyer tes lunettes de temps à autre ! ! !

Bises,
Jeff

yvelinoise said...

Encore une vitre négligée, comme celle du château de Gordes !
Ou bien une portion de tableau pointilliste...

Nathalie said...

Yvelinoise et Jeff, vous avez tout juste. C'est le ciel vu à travers une des vitres d'un deuxième bateau-épave situé à côté du premier, un petit bateau à moteur cette fois. Il avait dû passer un bon moment dans l'eau parce le plexiglass était tout couvert d'algues minuscules et d'un dépôt blanchâtre. De plus, le plexi lui-même s'était cristallisé comme il arrive souvent quand il vieillit mal. J'ai photographié le soleil presque en face à travers ce filtre, et c'est ce qui a donné ces éclats de lumière.

Nathalie said...

I assume from the little number of comments that many of you, unlike designslinger, believed this shot belonged in the bin :-))) Thanks to those brave enough to attempt a guess.

It was taken by photographing the sky through the window of another wreck retrieved from the Rhone and sitting next to yesterday's - a small motor yacht this time. It must have sat in the water for quite a while because the window was all covered in small algae and silt - plus the plexiglass had cracked from aging. The little sparkling dots come from taking my photo looking almost straight into the sun. OK, it was an experiment!

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails