Monday, 28 June 2010

Jesus calf

Avignon, rue BonnetterieThis sweet little girl is a real cutie but she's not the reason behind this photo. Can you see what caught my eye? The unusual the twin tattoos of course. Tattoo parlors seem to have sprouted like mushrooms in Avignon in the past few years ; they seem to be all over town. You see more and more girls wearing them too. So my post today is addressed to you girls out there : would you contemplate having a tattoo made, do you have one or perhaps several ? If so, what design, where and why ? Don't expect any revelations in return though - you won't find any on me. I can't stand the idea of having anything permanent done to my body. I'd be too worried about being sick of it two, ten or twenty years later.
Update December 2011: the lady in this photo has requested that I delete the image of her tattoos. Done.

Cette petite fille est adorable mais ce n'est elle le sujet de ma photo. Avez-vous remarqué ce qui m'a attiré l'oeil ? L'étonnant double tatouage bien sûr. Les salons de tatouage sont nombreux en ville, ils semblent s'être multipliés comme des champignons ces dernières années. Et il semble que ce soit surtout chez les femmes que le tatouage s'est développé. Alors mon sondage du jour s'adresse à vous les filles : avez-vous déjà envisagé de vous faire tatouer, l'avez-vous fait ? Si oui, quoi et où ? Avez-vous envie de nous dire ? N'espérez pas de révélations en retour, vous ne trouverez rien sur moi. Je ne supporte pas l'idée d'un marquage permanent, j'aurais bien trop peur de le regretter dans deux, dix ou vingt ans.
Mise à jour décembre 2011: la jeune femme qu'on voit ici m'a demandé de supprimer de mon blog l'image de ses tatouages. C'est fait.

38 comments:

brigetoun said...

bien trop douillette, et n'ai pas spécialement envie d'attirer l'attention sur mes mollets trop gros ou mes bras décharnés - et puis, euh, comment dire, je ne sais pas très bien ce que je le ferais tatour si je le devais, mais sans doute pas ça

Mathilde said...

Comme toi Nathalie, je me vois mal me dire dans 10 ans "mon tatouage me sort part les yeux" ! Non, non, et puis je n'aurais pas suffisamment confiance au tatoueur, s'il loupe, si ça ne donne pas vraiment ce que je veux, je serais bleu banane !!! (je suis d'une famille de peintres et pas des mauvais, alors en dessin et en couleurs, je serais hyper exigeante). Et puis, j'aime bien être à contre courant, comme justement ce n'est plus original de se faire tatouer, bientôt les non tatoués vont passer pour des marginaux, et c'est tant mieux !!!

Mathilde said...

J'ai oublié, en revanche sur les autres, pas toujours, mais en général j'aime, je trouve ça plutôt beau quand ce n'est pas trop mal fait, mais pas assez à mon goût pour me donner envie ! Vraiment à la limite, peut-être un petit grigri sur le pied ? Et encore !

Owen said...

Well, I'm not a girl, but I wouldn't get a tattoo, not now, not ever... not in the vulgar modern traditions anyway.

Maybe if I was living in the Australian bush or in New Zealand and spending time with aboriginal people... body decorations in a context like that could inspire me I think...

amaraentus said...

Bonjour Nathalie, magnifique photo de l'expression de l'humanité.

Oui je veux avoir une rose sur mon poignet un jour tatouée.
Il faut avoir les raisons pour vivre -écrire un roman d'enfant qui est un grand succès -avoir une rose tatouée ha ha mais toujours apprécier le moment.

Ha ha j'ai dit a une jeune artiste qui avait le tatouage sur ces deux jambes -j'ai dit qu'est-ce que tu vas faire quand tu as quatre vingt ans avec des jambes comme ca. Et elle a répondu- oui c'est un problème ha ha.

J'ai entendu que on peut les enlever mais c'est complexe et pénible.

belle journée magique.
merci

ps il est un fanatique religieux et qu'est-ce qu'il va faire si il devient athée ha ha.mais non ce n'est pas possible.,,

Olivier said...

de très beaux tatouages (ah si j'avais moins peur des aiguilles, je me ferais bien faire un Droopy sur l'épaule, mais je suis peureux ;o) ). L'avantage, c'est que l'on change moins de religion que d'amours ;o)

Dina said...

This has to be the strangest one yet.

lewi14 said...

Cute, simply cute!

jeandler said...

J'ai trois points de tatouage
pour raison thérapeutique
repérages pour une drôle de machine
pas pour la beauté!

glduro_marieloupe said...

I wonder how an seventy old lady would look like tattoos by the arms, chest, neck ... Wrinkles would not disturb the display?

marieloupe

Madeleine Vedel said...

J'ai contemplé me faire tatooer quand je vivais à Seattle -- je connaissais une dame vraiment très douée à cette époque, et j'avais photographié ses oeuvres pour elle. Mais, je ne l'ai jamais fait. Je ne me vois pas si funque je suppose. Ce côté conservateur est toujours en moi. et oui, est-ce mon goût changerait? hmmm

Peter said...

Do boys also have the right to express themselves? I'm not a friend of of tattoos; prefer defintely that girls keep their natural nice skin!

Jill said...

Why do you think he has two of the same tattoo? That's strange to me. I'm with you, I can't stand the thought of having something permanently done that I might regret later.

ann p. said...

No tattoos for me either. I'm 51 now and I know I wouldn't choose the kind of tattoo I might have chosen at 21. Besides, something about tattoos seems unhealthy to me. Doesn't the ink get into your system? Anyway, I just don't find them attractive at all.

Virginia said...

Nope, don't have them and don't want them. Besides, years down the road, gravity will make for some interesting tattoos!! :(
V

Avignon said...

Je pense que le tatouage est révélateur d'une capacité à faire des choix et à prendre le pouvoir sur son propre corps.
J'espère qu'un jour j'en serai capable.

The same one said...

I think the tattoo is indicative of an ability to make choices and take power over his own body.
I hope someday I can.

Thérèse said...

Nous avons eu "la chance" d'avoir un voisin ayant fait la guerre du Vietnam, marqué à vie par ses expériences et ses tatoos... qui nous a tous convertis à ne pas en avoir...
Mais pour nos enfants, on ne peut encore jurer de rien...

DesertChildAZ said...

Nope. No tattoos for me. These days, it's more original NOT to have a tattoo it seems.

fardoise said...

Étrange endroit pour placer Jésus et pour un tatouage, à part d'en avoir partout ailleurs. A part le tatouage rituel, je trouvais les autres plutôt laids, mais on a fait de réels progrès et surtout le choix s'est élargi. Moi qui avais horreur de ça, allez j'avoue, j'ai presque failli me laisser tenter, seul le côté irréversible me dissuade.

BLOGitse said...

I see 3 generation's feet - what a contrast!
I have two tattoos, tribals.
They are now more than 15 yrs old both...I still like both of them!
Greetings from Casa!

BLOGitsePHOTOS

Nathalie said...

Michel B.: "j'espère qu'un jour j'en serai capable" ? Là tu me scies !

Nathalie said...

Quant à la "capacité à faire des choix et à prendre le pouvoir sur son propre corps", je ne comprends pas. Le pouvoir de s'auto-mutiler avec un prétexte décoratif est-il une bonne façon de prendre le pouvoir sur son propre corps?

Ou alors il faudrait que choisir de ne pas avoir de tatouage soit également valorisé comme "capacité à faire des choix et à prendre le pouvoir sur son propre corps"....

Avignon said...

Nous sommes loin de l'auto-mutilation !!!

Plus loin que le perçage d'oreilles que toutes les petites filles connaissent.

Les commentaires le disent : PEUR parce que c'est difficile à partir.
Comme PEUR d'un engagement véritable.

Comme un mariage avec son propre corps : un engagement.

Le mariage aussi c'est difficile à partir ! ;)

nina said...

N’ayant pu, malgré mes démarches en ce sens, faire valoir mes droits en justice - j’ai en effet contacté des responsables, des institutions et personne n’a pour l’instant voulu m’apporter son soutien, pourtant nécessaire. Cela a eu toutefois le mérite de faire passer un petit peu mon témoignage - j’ai donc décidé de faire un scandale, le plus énorme possible et c’est pourquoi je fais circuler en masse, où je le peux, dès que je le peux, l’adresse de deux blogs que, pour l’instant, j’ai pu publier à la suite de ces démarches infructueuses, dans l’espoir qu’à force de tapage, cela suscite suffisamment d’interrogations de la part des gens pour que je puisse enfin voir les faits que je relate au moins examinés par la justice et être entendue. C’est tout ce que je demande.

http://blog-etc-temoignage.blogspot.com/
http://swaplitteraire-nina.blogspot.com/

Avignon said...

@ Nina : mais de quoi s'agit-il en fait !!!

Avignon said...

...en fait ???

amaraentus said...

ah Nathalie, je voulais te demander qu'est-ce que tu voulais comme tatouage?
mais eh je vois ta réponse-" auto mutiler avec un prétexte décoratif!!! je crois que ca ne t'intéresse pas!

Mon père me dit que tous les marins allaient pour le tatouage quand ils étaient ivres et ils apportaient avec eu une image de leur femme pour utiliser comme dessin mais ils ne restaient pas toujours avec la femme sans doute ha ha.

Bergson said...

si tu as dieu sur les mollets tu ne le vois jamais

pour les tatouage je trouve ça souvent mal fait !! mais c'est peut être une mode

jadis les filles trop belles voulait se crever un oeil aujourd'hui on se fait un tatouage moche ou sommum on se met un anneaux dans les narinnes comme marguerite une vache que jai connue

Babs said...

A "tramp stamp"? Never!

Nathalie said...

Nina, je ne vois dans ce que tu écris qu'une grande confusion. Conseil à mes lecteurs : ne cliquez pas sur son lien.

Nathalie said...

Michel, plus que la peur de la douleur, que je suis persuadée que je saurais surmonter si je le voulais, je suis rebutée par le peu d'ambition artistique de la plupart des dessins. Même si je trouve le tatouage ethniquement justifié parfois (chez les Maoris), je ne peux pas imaginer ça sur moi.

Et j'ajoute que je ne me ferai jamais percer les oreilles.

J'ai un devoir de conservation envers mon corps.

muriel said...

justement, cette nuit, j'ai rêvé que je me faisais tatouer une libellule mauve sur l'arcade sourcilière gauche! Etrange...

Steffe said...

Everyone has a tattoo these days, at least that is the feeling you get. I don't have any tattoos myself, yet, but many of the people that I take photos of do. This one is a bit different.

Marie-Noyale said...

J'ai une amie ayant vecu aux Iles Samoa au debut de son mariage .
La coutume etant de se tatouer une 1/2alliance sur l'annulaire entre epoux,elle porte,comme son mari un dessin tres fin a son doigt et je trouve cela assez beau...

mais je n'ai pas vecu aux Samoa...

jb said...

I've heard (herd?) of "bobby calves" but not "Jesus calves"...

Dave-Otional... said...

Un tatouage...
ça m'a fait toujours fait envie...
L'idée d'avoir une marque bien a soi, signifiant quelque chose de vraiment spécial, dont on donnerait la signification qu'aux personnes voulues...
Rajouter encore un peu de mystère à ma personnalité...
Parce que je sais, c'est la première réflexion qu'on me fait en m'entendant parler de tatouage "Toi ?! Un tatouage !!! ça va pas du tout avec ton caractère et ton genre !!!"...
Mais justement, un tatouage pour montrer aux gens que je ne suis peut-être pas celle qu'ils croient si bien connaître...
Bref, je ne dirais pas le motif, même si je sais très bien lequel je choisirais quand je déciderais de passer le cap ! ^^

Who Is Afraid of Alfred Hitchcock? said...

Nathalie said,"So my post today is addressed to you girls out there : would you contemplate having a tattoo made, do you have one or perhaps several? If so, what design, where and why?"

Bonjour! Nathalie,
My answer to your first question is no...Therefore, I'am unable to answer your second question.

By the way,I think that the tattoo(s) on the adult female calves (in the photograph, as well as your photographs.) are nice...and I have to second your notion and agree with you when you, say the small child is pretty.
Merci,
DeeDee ;-D

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails