Friday, 25 July 2008

Japanese medieval song

Place du palais
Japanese medieval song and dance: the song was a repetitive whine with very nasal sounds, amazing to listen to even if not particularly pleasant to my untrained ear. The Avignon Festival attracts street performers from all over the world and I have seen dancers from Brazil, tango guitar players from Argentina, jugglers from Spain, a potter from Tunisia... in fact there's so much happening in the street that some of the visitors to the Avignon Festival don't go and see a play at all, they're just happy to stroll around town and enjoy the street performances.

Chant et danse médiévale japonaise. La chanson était longue, répétitive et assez monocorde avec des sonorités nasales marquées, vraiment intéressant à écouter même si c'était assez bizarre pour mon oreille non entraînée. Le Festival d'Avignon draîne des acteurs de spectacles de rues de toutes sortes. J'ai vu des danseurs du Brésil, des guitaristes argentins joueurs de tango, des jongleurs espagnols, un potier tunisien... et de fait, il se passe tant de choses dans la rue que certains visiteurs du Festival d'Avignon ne vont voir aucune pièce de théatre, se contentant de se ballader en ville et d'assister aux spectacles de rue.

15 comments:

Bergson said...

Superbe costume
Il se protège des coups de soleil ?

Mais tu ne nous décrit pas le spectacle présenté par "NAT la papesse du pont" cette année

Olivier said...

tu n'as jamais été voir des spectacles de théâtre japonais, avec les chants : c'est long, répétitive, mais tellement envoutant.

j'avais vu un spectacle : la rencontre du monde des chevaux de Bartabas et la musique traditionnelle Japonaise, c'etait grandiose et cette répétition musicale se mariait très bien avec le rythme des chevaux.

Peter said...

C’est comme la musique asiatique en général ; il faut un peu de temps pour que nos oreilles et nos esprits s’adaptent. Aujourd’hui, souvent, les artistes asiatiques sont entre les meilleurs interprètes de nos musiques occidentaux. Je doute qu’on trouve beaucoup d’artistes occidentaux qui brillent en musique asiatique.

AnneduSud said...

J'aime toujours ces musiques d'ailleurs, quand on se balade dans les rues, on passe ainsi d'un univers à l'autre et le temps d'un instant les musiciens nous invitent à pénétrer dans leur monde;
Ce matin art lyrique et Colette pour moi aux Ateliers d'Amphoux, j'y invite une vielle dame de 85 ans que j'aime beaucoup et que cela fait sortir de chez elle, et en plus ce sera avant la chaleur prévue pour cet après midi!

Kris McCracken said...

First, my apologies for a bit of cut and paste commenting. I have been doing the rounds via Bloglines and looking at all the pictures from my favourite photo blogs, but haven’t been leaving comments. Generally, I try to comment as much as I can (I know how good it is for ‘morale’ to know that someone is out there appreciating them), but after the birth of my second son, I am a bit knackered to think up something witty and insightful on the hop. Thus the resort to Control+C and Control+P!

Kris from Hobart, Tasmania.

Jilly said...

Love your coverage fo the festival. This is a gorgeous photograph. I find your photos have a delicious softness of colour - and wonder how you do it?

Hilda said...

That festival sounds awesome! And it's a gorgeous portrait.

I tried listening to traditional Japanese music, but instrumental. Even then, I also found it a little to screechy and whining. Untrained ears is right.

Abraham Lincoln said...

He doesn't look Japanese to me. Maybe an impostor or descent from Ainu. Their music is distinct and totally different. They are almost always hairy though with long beards. So maybe he is who he says he is. Japanese.

Best Wishes to you and family,

Abraham Lincoln
—Brookville Daily Photo

claude said...

C'est bien de pouvoir entendre des musiques du monde, mais dis moi, il n'y avais pas un troubadour Chinois ?

babooshka said...

I have the untrained ear. This is one of those times when virtual touring of the world is great. I can apppreciate your wonderful portrait, without hearing the distinctive sound. My untrained ear is very naughty.

Coltrane_lives said...

The world comes to Avignon, eh! This reminds me of a photo out of the Southwestern US of our Native Americans.

ichandrae said...

Ah Nathalie précieuse guide,
Quel portrait émouvant et exotique pour représenter le festival dans les rues d'Avignon!C'est le gout international.
Ici dans ma ville canadienne pendant le festival des pièces on a des musiciens, des clowns etc. mais pas beaucoup malheureusement.Il ya moins et moins chaque année.Mais ce n'est pas un grand festival comme le votre avec 800 pièces- wow! et aussi la France est près de beaucoup de culture qui peuvent voyager a votre pays pour le festival et c'est tellement enracinné dans votre culture ces musiciens et actes de la rue. n'est-ce pas?

J'adore être dans les rues de ma ville pendant le festival içi. je fais le busking de mes poèmes dans les rues. Les passants m'approchent dans la nuit avec les yeux mendiants,pour entendre les mots de salvations.
Oui je leur donne quelquechose positive.
J'adore cette expérience de richesse dans la rue.
Ca coule dans mon sang.Je le sais. J'ai les ancêtres de la France et l'Italie et peut-être...

Merci, pour cette présentation.Je voulais savoir comment les choses ce passait dans les rues d'Avignon pendant le festival
bonne journée.
ce blog c'est un miracle.

Nathalie said...

Abaham, a sign at the man's feet said 'Japanese medieval songs' - I copied the text. I am personally unable to distinguish different types of Asian music.

Abraham, un petit écriteau au pied de ce musicien indiquait 'musique médiévale japonaise' - j'ai simplement recopié ce commentaire car je suis personnellement incapable de distinguer différents types de chants asiatiques.

Anonymous said...

1 - LE théâtre japonais n'esgt pas unique. Il est très varié et ce de façon très traditionnelle : si le Nô est effectivement très lent et assez difficile d'accès; le Kabuki est beaucoup plus animé (et tout notre théâtre contemporain vient de là. Il a été une énorme source pour les Ariane Mnouchkine, Jean Vilar et consorts). Le Kyôgen est comique et rapide.

2 - La musique asiatique ; le théâtre asiatique... n'existent pas. L'Asie est grande et il y autant de différence entre le Japon et la Chine, qu'entre disons, la Angleterre et la Grèce : des parentés mais... surtout des différences.

3 - Le terme "médiéval" est toujours très ambigu : il se réfère au Moyen-Age mais cette notion de moyen-âge est extrémement occidentale : c'est une vue occidentale sur le monde.
Que signifie-t-elle au Japon ? Quand commence-t-elle ? Quand finit-elle ?

Anonymous said...

Dear Abraham Lincoln

I am always surprised to hear "he does not look japanese to me".
For me, he could really be japanese, as they are various physical types for Japanese, and nobody can distinguish between a Japanese, a Chinese... before they open the mouth.

Just talk to him and ask him, before suspecting anything.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails