Friday, 30 September 2011

Art, research & photograpy

Exceptionally the photo I'm showing today is not mine: it's by Jean-François CHOLLEY, an artist photographer who lives and works in Avignon. His gallery & workshop is located in rue du Portail Matheron, a busy street in the old town. Far from digital photography, his research work takes him back to using old cameras and experimenting with ancient techniques. He posts some of his work on his blog. In his entry dated September 8th, 2011, he writes : "I take my collodion wet plate camera outside my workshop in rue du Portail Matheron and I ask passers-by to pose for me so I can test my Bush & Nicola Persheid lens. Experience..." the portrait he shows is absolutely STUNNING but because I can't reproduce it here you'll have to click HERE to see it. PLEASE CLICK, it's amazing. Remember the photo was taken this month and no digital post processing is involved.

But just what is a Nicolas Perscheid lens? Nicola Perscheid was a German photographer (1864 –1930) primarily known for his artistic portrait photography. He developed the Perscheid lens, a soft focus lens for large-format portrait photography. Have you learned something?
To discover more of Cholley's work, please click on his online gallery here. You will have guessed that I have tremendous admiration for what he does.


Pour une fois la photo d'aujourd'hui n'est pas de moi mais de de Jean-François Cholley, un artiste photographe qui vit et travaille à Avignon. Son atelier-galerie se trouve dans une rue animée de l'intra-muros. Loin de la photo numérique, son travail de recherche le mène plutôt vers les appareils anciens et la redécouverte des techniques d'autrefois. Il partage certains de ses travaux sur son blog. Dans son billet du 8 septembre 2011 il écrit : "Je sors mon appareil au collodion humide devant mon atelier dans la rue du portail Matheron et je demande aux gens de poser pour moi afin de tester mon objectif Bush & Nicola Perscheid : expérience..". la photo est ETONNANTE mais comme je n'ai pas pu la reproduire ici il vous faudra cliquer ici pour la voir. Faites-le, ça vaut la peine. Je vous rappelle que la photo a été prise ce mois-ci et qu'elle n'a fait l'objet d'aucun traitement numérique.
Mais au fait qu'est-ce qu'un objectif Nicola Perscheid ? Nicolas Persheid était un photographe allemand (1863-1930) qui s'est surtout rendu célèbre par ses portraits. Il a conçu l'optique Persheid, optique soft-focus (flou artistique
en français) surtout utilisé dans les portraits grand format. Pour mieux connaitre le travail de J.F. Cholley, cliquez sur sa galerie en ligne : www.photographie-cholley.com/ . Aurez-vous compris l'admiration que j'ai pour lui ?
-----------------------------------
UNE PHOTO COMME UN HAIKU
The photo above was posted on Cholley's blog on April 21st, 2009 with the following caption: "Holga is the name of the black plastic camera I bought in China for €25. It takes photos that are like Haikus. You only have to chose between sun and clouds..."

La photo ci-dessus est parue dans le blog de J.F. Cholley le 21 avril 2009 avec la mention suivante : Holga est un prénom féminin que j'ai mis sur ma liste de prénoms féminins en attente... (depuis, il a eu une petite fille qui s'appelle Elsa, NDLR). Holga c'est aussi le nom de mon appareil photo en plastique noir acheté en Chine pour 25€. Il fait des photos comme des Haikus... il faut juste choisir entre soleil et nuages."

12 comments:

Chri said...

Un très talentueux attrapeur d'images!

Owen said...

Merci pour l'introduction...

Tellement de photographes à découvrir !

Bientôt le salon de la photo, parc des expositions, Paris, début octobre.

Et aussi l'expo "Photoquai" devant le musée Branly, sur le Quai Branly est sublime...

claude said...

C'est bien de pouvoir s'intéresser au travail d'un vrai photographe, un as de la photo, ce qui est tout le contraire de moi, surtout quand je pars à Paris avec mon tout premier APN (post de demain)
J'adore ce portait de femme noire.
J'aime ce que cet artiste dit de son "Holga".

claude said...

Te rappelles tu aussi que cela fait 5 ans qu'on échange, depuis l'Australie.

claude said...

Au fait, hier, je suis passée sous le pont de l'autoroute et j'ai vu que quelqu'un a repeint le ballon coeur de la jeune fille, en rouge. Tu sais, le graffiti joli. Génial !

fardoise said...

Merci pour ce lien Nathalie. Je connaissais son travail à travers sa vitrine seulement. Une sensibilité hors pair. J'ai redécouvert il y a peu en classant mes photos, les dernières argentiques que j'avais prises à Avignon. Rien à voir avec le numérique, j'ai été surprise de trouver un rendu d'une plus grande finesse. A propos de l'exposition Twombly où une photo numérique s'est glissée dans une série de clichés plus anciens (la série de l'atelier de Brancusi si ma mémoire est bonne), quelqu'un a parlé de "valeurs" et donc de nuances, c'est bien ce qui fait défaut au numérique.

Thérèse said...

Emouvant même!
La passion transparaît. En attendant le vrai matériel, la Holga peut servir d'outil intéressant.

Thérèse said...

Je sens que je vais y passer un certain temps sur ce lien... j'avais remarqué une pub Gemplus (de lui) dans le passé comme quoi tout se recoupe un jour ou l'autre...

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ said...

J'adore aussi.
Mais pourquoi ne suis-je jamais rentré dans sa galerie alors que je passe si souvent devant ?

Grenoble in Photos said...

Très belles photos !
Merci pour la présentation :)

Virginia said...

Thank you for sharing this amazing talented artist's work with us Nathalie. I'm in awe. How wonderful that he is there where you can see his work firsthand.
V

Jean-François Cholley said...

Merci beaucoup Nathalie pour ton billet tres sympa et tes liens... Je
ne suis pas très doué pour répondre aux commentaires... le tien à
disparu définitivement lorsque j'ai voulu y répondre!!!! ...
heureusement il y avait un PS... pour les stages "procédés
alternatifs" j'en programme régulièrement sur Avignon, si tu veux je
t'envoie les infos... surtout que maintenant il est tres facile de
faire un tirage comme au XIX siècle en partant d'un fichier numérique
d'un APN... il suffit de mettre l'image en N&B de l'inverser et de
faire un négatif numérique avec une imprimante et un film
transparent... c'est lui que l'on pose ensuite au soleil sur la
feuille de papier sensible... dans les stages nous apprenons à faire
ce pont entre le XIX et le XXI siècle... Bise
jean-françois Cholley - Photographe
11 rue Portail Matheron 84000 Avignon. France
Tel: 04 90 85 44 78

site: www.photographie-cholley.com
blog: http://gemelli.over-blog.com

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails