Saturday, 3 September 2011

JR is that you ?

Rue Guillaume Puy, rue Philonarde, rue Carreterie



























These striking black & white portraits are another leftover from the Festival - they appeared in various parts of town in July, I have no idea who pasted them. I failed to understand the words "JR c'est toi ?" ( JR is that you?) written across the character's forehead on the image below until I made the connection with Marie-Noyale's blog Larchmont Daily Photo where she posted a photo of a huge black & white mural in NYC made by French street artist JR. If you visit the artist's website you'll see that he is indeed reknown for the huge full frame face portraits he pasted in many places around the world, including Israelis and Palestinians face to face on both sides on the dreadful separation wall in Jerusalem. So - are these works by JR or by one of his secret admirers ?




























Ces très beaux portraits en noir et blanc sont un souvenir du festival, ils sont apparus un peu partout en ville durant le mois de juillet, je n'ai aucune idée qui les a collés. Je n'ai pas compris les mots "JR c'est toi ?" inscrits sur le front du personnage ci-dessus jusqu'à ce que je fasse le rapprochement avec le blog de Marie-Noyale, Larchmont Daily Photo, où elle publie une photo d'un immense mural fait par l'artiste français JR dans une rue de New York. En consultant le site de l'artiste on s'aperçoit qu'il est en effet célèbre pour les immenses portraits en noir et blanc qu'il a affichés un peu partout dans le monde, dont des photos d'israéliens et de palestiniens face à face des deux côtés de l'effroyable mur de séparation de Jérusalem. Alors, ces photos sont-elles l'oeuvre de JR ou d'un de ses secrets admirateurs ?

7 comments:

Jack said...

This is such an interesting post, Nathalie. I had never heard of JR but I like his creative work. What do you think?

Cergie said...

J'aime bcp les portraits d'enfants en plongée et je sais très bien depuis quand : depuis que l'aîné de mes garçons a pris mon appareil argentique à l'époque et a pris ainsi une petite cousine née en l'an 2000 et qui avait 18 mois à l'époque, lui donnant des airs de Betty Boop avec ses boucles blondes, ses grands yeux angéliques et sa grosse tête ronde.
Tu es toujours scrupuleusement interrogative et cette fois encore ta perspicacité a récompensé ta curiosité.
(PS : c'était super sympa hier avec Bob et Carolyn, mais je crois que je vais me mettre à la diète aujourd'hui. J'ai adoré Evry, l'expo d'Olivier et miss Cathé)

│¯∩¯│¯∩¯│¯∩¯AVIGNON¯∩¯│¯∩¯│¯∩¯│ said...

Je dirai qu'il s'agit d'un émule de JR (lui-même sans doute émule d'EPE).
En effet, ce travail avignonnais n'est pas abouti comme peuvent l'être les travaux que JR donne à voir sur son site.

Michel │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ Benoit said...

Il est compromis, le Ban des vendanges, non ?

Muriel said...

J'ai vu tout un reportage sur sa façon de travailler avec les gens l'année dernière au cinéma Utopia, c'était passionnant et émouvant.

Linda said...

The thing about Festival art is that it's often a mystery. I feel qualified to say this, since we are surrounded by it at the moment at the end of our own Festival here in Edinburgh.

Miss_Yves said...

Etonnante série

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails